• Un génocidaire même bien en cour reste un génocidaire

     

     

    Le rêve de Kupfer ? c'est cela

    Un génocidaire même bien en cour reste un génocidaire


     

    ET MERDE AUX CONS

    Il y a des textes qui sont très difficile à écrire et encore plus à mettre en ligne tant la colère qui les inspire doit être contrôlée pour ne pas déraper.

     

    Heureusement (le mot est-il le mieux choisi), l'actualité peut aider à borner le cadre du propos. Il existe des gardes fous évitant d'aller rejoindre ceux qui ici sont à dénoncer avec la plus grande virulence.

     

    En écrivant cela, La canaille pense aux coups de gueule de Danielle Bleitrach qu'il partage et va ainsi tenter d'éclairer de son propre point de vue.

     

    Avant d'écrire ce qui suit, La Canaille a lu et partagé la mise en ligne sur son blog des deux pages à propos de Th Klein (que par ailleurs La canaille a combattu) et D Grosmann.

     

    Depuis plusieurs jours, un camp de …(choisissez le terme adéquat dans la palette de lieux de répression, rétention ou d'internement et concentration), sous protection internationale de l'ONU,  est de nouveau victime d'attentats massifs et d'assassinats ciblés de la part d'un état protégé, armé et défendu par des membres du conseil de sécurité qui usent depuis plus d'un demi siècle de leur droit de véto pour laisser se commettre ces crimes. Je ne parle pas ici de la Syrie, j'ai dit par ailleurs ce que j'en pensais et attends toujours contradiction sur mes arguments.

     

    Je parle de l'état d'Israël, impérialiste, raciste et colonisateur.

     

    Au nom de la solidarité qui ne doit pas faire défaut d'aucuns usent de raccourcis assimilant les criminels qui usent de ces pratiques à toute un groupe qu'ils circonscrivent sur des critères religieux, culturels voir artistiques ou alimentaire. Manger de la carpe ne rend pas plus sioniste que d'acheter un jésus renvoi au "fn" ou partager un couscous avec des amis fait de sa table un repère d'islamiste. Ces critères imbéciles sont tout sauf fédérateurs et au sein même d'un groupe rendent très hypothétique toute tentative de classement. Comme si Neruda parce que chilien était responsable des crimes de Pinochet ou Bob Dylan responsable des discours de Lindbergh.

     

    La partie la plus ultra terroriste au sein des soutiens sans faille des crimes du gouvernement et de l'armée d'occupation israélienne en profite pour avancer des thèses qui si elles étaient reprise dans les mêmes termes par le "camp d'en face" créeraient des queues indignées à la porte des studios de télé pour dénoncer à chaque JT ceux qui professeraient de telles insanités.

     

    La Canaille à l'occasion de la ixième campagne de lapidation morale contre Ch. Enderlin est tombé sur un texte insupportable. Son auteur qui écrit en France impunément, si on replaçait le mot musulman par le mot juif tomberait sous le coup des lois Gayssot et devrait rendre compte de ses propos devant les tribunaux. Il serait alors condamné au regard d'une loi que La Canaille n'a pas demandé y compris en mémoire de ceux des siens qui ont été victimes de la barbarie nazie.

     

    Voici entre autres crimes contre l'esprit ce que ce Kupfer, responsable des fascistes du Betar avance parlant de l'Iran :

    "Sa volonté désormais avérée même pour les sceptiques d’acquérir le nucléaire militaire, impose à Israël et à ce qui reste éventuellement du monde civilisé, une action défensive et préventive...

    Les musulmans peuvent trouver dans l’islam la volonté de devenir tous des martyrs et de déclencher une destruction catastrophique qui sera une « guerre sainte ». Ils peuvent estimer, et d’ailleurs ils en sont persuadés, que la mort de centaines de milliers de « shahid » pour prix de la destruction d’Israël reste une opération viable...

    Daladier a laissé son empreinte et les métastases du quai d’Orsay ont rongé ce qui restait de sain à l’Elysée...

     Le peuple juif, dans sa partie consciente,(car il y aurait donc une élite au sein du peuple élu?) sait le tribut payé pour ne pas avoir cru de suite aux menaces à son encontre. Ne pas avoir cru aux discours tenus à Berlin a causé au peuple d’Israël un holocauste et au monde un cataclysme sanglante et effroyable.

    Supposons qu’Israël ait assez de cerveaux, assez de volonté et d’expérience militaire pour pouvoir accomplir une attaque indispensable(Donc indispensable!!)

    Après tout, vitrifier l’Iran serait dans la lignée de la destruction justifiée de Hambourg et Dresde aux mains des nazis, de la destruction d’Hiroshima et Nagasaki aux mains des alliés japonais du Reich.
    Gageons qu’une telle « fuite » aurait des effets bénéfiques immédiats.
    « Mein Kampf » et le Coran…
    Tout d’abord le rat de Téhéran irait se terrer dans le puits le plus profond emportant avec lui son livre de chevet « Mein Kampf » avec le Coran et la photo de Khomeiny à Neauphle-le Château.

     

    Un homme, au pays de voltaire Descartes, Jaurès et Zola arrive à mettre sur le papier de telles idées qui ne peuvent se hisser au niveau du beau mot de pensée, cela sans être ni juridiquement inquiété ni sans être publiquement politiquement combattu.

     

    D'autres, en réaction, drapés dans un drapeau dont le rouge vire au brun au point de défendre les massacreurs de communistes lui dispute l'ignominie en masquant un amalgame antisémite derrière un antisionisme qui traduit leur ignorance de fond et devrait les condamner à recopier à la main les écrits de Rosa Luxembourg jusqu'à ce que les ampoules sur leur doigts réussissent à leur éclairer le cerveau.

     

    Il ne s'agit pas de renvoyer dos à dos. Ils sont du même camp. Celui de l'opposition aux intérêts des peuples. Le premier par haine farouche de classe de tout ce qui met l'impérialisme en danger, les seconds parce qu'ils protègent les marionnettes qui ont servi l'impérialisme, quand celui –ci décide de s'en débarrasser.

     

    Le fou de dieu qui écrit les propos cités et termine par ce qui suit signe Kupfer.

    "Si seulement l’Etat d’Israël avait une bombe atomique…et des dirigeants capables d’exploiter son existence !
    Bien sûr, la meute des loups hurlera.
    Et le silence se fera quand le Lion de Juda rugira."
     (Toutes ces citations sont du 27/02/2012.)

     


    Ce J Kupfer, n'est pas un fou. Il est aussi lucide qu'un Ben Ali, un Moubarak un Hussein, un Tshombé, un Mosley, un Lindbergh, un Brasillach ou un Pinochet. Il sert son camp.

     

    Les grands parents de La Canaille habitaient de part et d'autre dans la même rue St Denis à Paris les uns ne connurent pas les autres. Arrivés trop tard en 1945, la gestapo avait fait son œuvre en 43 pour la moitié de sa parentèle. Mais avant guerre et après guerre pour les survivants, en accord avec Barbusse Einstein et quelques autres, même ne se connaissant pas ils menaient bataille contre l'obscurantisme creuset des racismes.

     

    Ce Kupfer use d'un vocabulaire digne de Céline et a ce titre doit être combattu et condamné comme tel. 
     

     Par canaille le rouge


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :