• Travailler plus et cotiser plus, pour vivre moins bien et moins longtemps

    Travailler plus et cotiser plus, pour vivre moins bien et moins longtemps

    Sur la question des retraites : le MEDEF demande des efforts aux salariés et entend faire reculer l’âge de départ. Il est aujourd’hui démontré qu’un travailleur qui part plus tard en retraite voit son espérance de vie raccourcie d’autant qu’il y a un lien avec son niveau de pension. Le but caché du patronat et des fonds de pensions est bien de nous faire cotiser toute notre vie et de tout mettre en place pour que nous en profitions au minimum. Alors comme dit Jean-Pierre Pernaut de TF1-la voix du capital : « c’est comment chez nos voisins européens ? », alors faisons une comparaison comparable, « la situation en Allemagne est-elle meilleure pour les travailleurs retraités ? »

     

    Le spécialiste des retraites au sein du groupe parlementaire « Die Linke » (le Parti de Gauche en Allemagne), Matthias Birkwald, avait souligné dans un communiqué qu'en Allemagne « le recul de l'âge de la retraite à 67 ans avait été justifié par un allongement de l'espérance de vie ». L'Allemagne est le pays d’Europe qui compte le plus d'habitants au-delà de 65 ans (20,6%) et l'âge de la retraite y est passé graduellement de 65 à 67 ans, en vertu d'une réforme adoptée en 2007, sans contestation des syndicats, par le gouvernement de coalition de l'époque qui rassemblait sociaux-démocrates et conservateurs libéraux.

     

    Toutefois, pour contredire le « camarade » Matthias Birkwald, l'espérance de vie des Allemands aux revenus les plus faibles et aux emplois les plus précaires, a fortement chuté depuis dix ans, selon des nouveaux chiffres du gouvernement fédéral. Même si l'espérance de vie moyenne continue d'augmenter en Allemagne, celle des personnes les plus précarisées par l’emploi et le revenu, est passée de 77,5 ans à 75,5 ans entre 2001 et 2010 sur le territoire de l’ex Allemagne de l’ouest. Ces chiffres officiels ont été obtenus par le groupe parlementaire de Die Linke, à la suite d'une question écrite au gouvernement.

     

    Aussi, c’est encore plus grave dans les Länder de l’ancienne Allemagne de l'Est, où la chute de l'espérance de vie des travailleurs pauvres, qui perçoivent des salaires inférieurs (moins de 75% du revenu moyen des ouvriers allemands), est encore plus marquée: car elle passe de 77,9 ans à 74,1 ans, sur la même période.

     

    Les chiffres publiés lundi dernier montrent aussi que seulement 26,4% des personnes âgées de 60 à 64 ans occupaient en mars 2012 un emploi soumis à cotisations sociales et moins de 19% de ces 26.4% occupaient un emploi à temps plein. Le « camarade » Birkwald a compris son erreur de 2011, ces chiffres signifient que l'augmentation de l'âge de la retraite n’est qu’un coup de plus des capitalistes, et il a admis que « cela ne représente rien d'autre qu'un grand plan de réduction des pensions de retraites qui touche avant tout les plus faibles revenus et ceux qui occupent les emplois les plus pénibles »

     

    15 janvier 2012

    Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest

    comibase@gmail.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :