• Tout s’embrunit, c’est l’époque !

     OPA | Orchestre Poétique d'Avant-guerre

    Yep !


    Voilà des jours que nous tournons et virons autour de notre clavier pour vous envoyer notre bulletin d'informations mensuel.

    Revenus mi-avril de notre deuxième voyage en Tunisie, nous avons retrouvé une France plus brune que jamais, entre homophobie, haine et communautarisme ; une France ouvertement corrompue, dirigée par des intrigants qui, malgré les mensonges, restent droit dans leurs bottes, une France exsangue, sur fond d'éternelle crise avec son lot de malheurs et de désespérances.

    Nous avons retrouvé un Bordeaux trop propre et une place St Michel défigurée par des pseudo révolutionnaires, usurpateurs de rêves, voleurs de mots.

    Nous avons retrouvé des rues pleines de sans-abris attendant les prochain-e-s sans-abris des prochaines expulsions ; des magasins offerts à un consumérisme compulsif et décadent ; nous avons retrouvé tout ce que nous avions laissé au pire et pourquoi le cacher, il nous a fallu un certain temps pour de nouveau apprécier la beauté de l'existence et nous dire qu'il y aurait forcément, au bout de tant de sacrifices enragés, des avenirs moins sombres pour la descendance.

    Voici donc où nous en sommes.

    L'étau se resserre et certain-e-s d'entre nous, pliant sous le joug, ont déjà étouffé tout espoir et confient leur destin aux idées sombres que nos pères et nos mères ont dû combattre en leur temps.

    Ces idées rances se propagent plus vite que celles qui nous parlent d'un monde neuf à bâtir avec nos intelligences sereines et fertiles.

    Voici donc où nous en sommes.

    Dans un même élan, il nous faut mettre en lumière les autonomies existantes, ici-même, dans ce pays, mettre en lumière toutes ces envies de vie qui nous donnent courage et force.

    Et dans le même temps, il convient de se mettre debout et en marche. Des collectifs, des associations attendent que nous reprenions en main nos destins, petit à petit mais déterminés à ne plus être seulement passifs, d’offrir à la réflexion et à l'action commune un peu de notre temps personnel.

    Dans les informations nombreuses que nous avons récoltées pour vous ce mois passé, vous trouverez des pistes, des initiatives à soutenir, à relayer et bien sûr, de quoi ne pas baisser la garde et s'enrager plus que jamais pour la beauté de l'existence.

    Nous demeurons plus que jamais vos côtés,

    L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre - O.P.A

    Cet édito est en ligne ici :
    http://www.opa33.org/tout-s-embrunit.html

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Mai 2013 à 18:13

    Yep !

    Merci l'ami ! C'est bon de savoir que tu veilles encore et toujours sur nous.

    Reçois, de Bordeaux, notre amitié sans faille !

    Bises solidaires,

    O.P.A

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :