• Où va l'argent du Sidaction ? 

    Combien pour la recherche ? Combien pour l'aide aux malades ? Au bout de combien de temps les dons sont-ils utilisés ? Alors que le week-end du Sidaction a débuté ce vendredi, le directeur général de l'association, Bertrand Audoin, nous explique où va l'argent des dons.

    Sidaction aurait permis de verser 4,6 millions d'euros à 120 associations d'aide aux malades en France en 2010.
    Sidaction aurait permis de verser 4,6 millions d'euros à 120 associations d'aide aux malades en France en 2010. SIPA

    France-Soir. Lorsque vous recevez un don, comment est-il reversé ? À quoi sert-il ?
    Bertrand Audoin. La première chose à savoir est que les frais de fonctionnement chez Sidaction représente 7% d'un don. C'est-à-dire du temps et de l'argent pour trouver le programme de recherche le plus efficace contre le Sida, choisir encore celui qui pourra être le mieux géré ou aussi pour savoir à qui donner en priorité parmi notre réseau de 120 associations d'aide aux malades dans toute la France... Les 93% restants sont alors divisés en deux : une partie pour la recherche et pour les soins médicaux, puis une autre partie pour la prévention et les aides aux personnes. En 2010, nous avons pu verser 4,6 millions d'euros aux associations qui font tout le travail de prévention et d'aide sur le terrain en France, 4,8 millions d'euros à la recherche scientifique pour soutenir nos 60 à 80 chercheurs en poste dans les laboratoires publiques, et 4,8 millions d'euros pour l'aide en Afrique.

    F.S.  Quel est le délai entre la collecte d'un don et son utilisation ?
    B.A. L'argent de dons privés que nous allons collecter ce week-end sera utilisé sur le terrain avant cet été. De manière générale, nous nous sommes engagés pour qu'un don soit distribué au bout de quatre mois.

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ sas_pageid='21021/148231'; sas_formatid=6332; sas_target=''; SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target); // ]]></script>


    F.S. Un grand plan Sida 2010-2014 a été lancé par Roselyne Bachelot. En parallèle, certaines associations dénoncent une baisse du financement de l'Etat. Le remarquez-vous également ?
    B.A. Sidaction ne reçoit pas de financement de l'Etat. Mais les associations moins connues du grand public que nous aidons et avec qui nous travaillons en réseau nous ont confirmé cette baisse de subventions l'année dernière. Selon nos calculs, nous l'estimons à 15 % de moins. Et pour 2011, nous attendons une baisse similaire. L'attitude du ministère de la Santé est complétement paradoxale, d'un côté on nous explique ce grand projet et d'un autre côté on apprend qu'il n'y aura pas plus d'argent. Le gouvernement évoque pour raisons la crise économique ou alors des changements de ministres qui ne partagent plus les mêmes engagements que les anciens...Leurs priorités devraient être de ne pas faire de coupes bugétaires dans l'éducation et la santé.

    F.S. Il paraît qu'il est de plus en plus difficile de trouver des traitements de trithérapie dans les pharmacies françaises. Est-ce vrai ?
    B.A. Oui, malheureusement certaines officines ne vendent plus de trithérapie car le traitement coûte trop cher et ont peur de ne pas écouler leurs stocks. Cependant ceci n'est pas un phénomène de masse même si c'est un signe très inquiétant pour nous. Et nous avons tiré la sonnette d'alarme au ministère de la Santé. Il est de son ressort de s'occuper de l'approvisionnement des traitements en France.

    Pour faire un don composer le 110 ou se rendre sur www.sidaction.org

    Par Stéphanie Villeroy 


    votre commentaire
  • On achève bien les séniors :

     31 mars, 2011 par martinelozano

    retraiteseniros1.jpg  On achève bien les séniors : 

    Le chef de l’Etat voulait favoriser l’emploi des séniors ; mais  aucune mesure n’a réussi à inverser la tendance 

    On achève bien les seniors c’est le titre d’un article du journal le nouvel observateur paru cette semaine numéro 2421 pages 86 et 87   

    Une des illustrations les plus marquantes du fossé qui sépare les discours de la réalité et les actes pris est l’évolution du nombre de chômeurs relevant de la catégorie des seniors, les plus de 50 ans. Cette catégorie, pour justifier le report de d’âge à la retraite devait bénéficier de tous les efforts Du gouvernement. 

    Or que constatons nous : 

    Le nombre de seniors inscrits au chômage depuis un an a augmenté de 16,1 % sur un an, trois fois plus vite que celui de l’ensemble des chômeurs. Les patrons continuent de licencier en priorité les salariés seniors. 

    Travailler plus vieux, les travailleurs ne veulent pas… et les patrons refusent des les garder ! 

    Selon Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d’emploi de 50 ans et plus a augmenté en décembre 2010 de 16,3% sur un an. 

    Les entreprises n’ont que faire des discours du gouvernement sur le travail des seniors et continuent à se débarrasser de leurs salariés les plus âgés en priorité lorsqu’elles réduisent leurs effectifs. 

    Par contre, la réforme des retraites imposées par le gouvernement, à réduit les pensions. Et c’était cela, l’objectif de cette réforme. 

    Alors que les entreprises reçoivent de l’argent public pour les maintenir dans l’emploi. 

    C’EST AINSI QUE les seniors restent, de gré ou de force, largement exclus de l’emploi. 

    L’âge serait devenu le premier facteur de discrimination dans l’emploi en France, devant le handicap ou l’origine selon une enquête » récente menée par l’Observatoire des discriminations 

    Le patronat se débarrasse des seniors par de méthodes de management stressantes, pénibles voir inhumaines et par des rumeurs récurrentes. 

    La crise du travail, le management par l’humiliation et le stress est parfois plus intenable qu’une petite pension qui ne permet plus de vivre dignement. Les seniors évoquent la pénibilité, le stress, les horaires déclarés, les mise a à l’écart, les congés fractionnés d’astreinte, les humiliations, les ordres et contre ordres contradictoires, qui compliquent des problèmes de tension de diabète etc. ; plus fréquents à ces âges. 

    En effet les seniors ont la vie dure alors qu’ils devraient être considérés comme de la richesse pour notre pays. 

    En effet quand une entreprise autant du privé que du public veut se débarrasser de ces seniors, c’est de la mémoire de l’entreprise qu’elle se sépare. Des études montrent que depuis une vingtaine d’années, dans les pays industrialisés, le progrès technique n’a pas entraîné d’amélioration des conditions de travail, plutôt une intensification. 

    Ce qui est à l’origine de troubles musculo-squelettiques, de souffrance psychique et d’atteintes à la santé mentale. Or, nous passons d’un travail bien fait à un travail rentable. 

    Rappelons que 35 % des 50-59 ans ont été exposés au moins 15 ans à la pénibilité au travail 

    « En effet Plus d’un tiers (35 %) des personnes âgées de 50 à 59 ans et ayant travaillé plus de dix ans déclarent qu’elles ont été exposés pendant 15 ans au moins à au moins une des quatre pénibilités suivantes : travail de nuit (9 %), travail répétitif (11 %), travail physiquement exigeant (23 %), produits nocifs (12 %), 40 % de ces travailleurs ayant subi au moins deux de ces facteurs de pénibilité . » source viva magasine 

    De ce fait La santé de ces personnes est moins bonne. 

    Déjà le journal le monde avait évoqué dans un de ces articles datant de juillet 2007 

    « Qu’Avec les seniors, les employeurs  utilisaient   des méthodes de voyous” 

    Il rappelait le taux le plus bas Europe mais citait de nombreux exemples par des courriers arrivés au journal  notamment 

    Celui   par exemple relatant  la situation de Thomas qui parle de méthodes de voyou, de Bernard V qui aurait pu faire profiter de son expérience ,de Martine G licenciée après une maladie ,de Jean dont le poste a été externalisé et bien d’autres Marie P Agnès G Daniel G.
    Ces méthodes confirment que l’accord intervenu en janvier 2010 est une arnaque pour éviter les amendes et faire sortir les séniors du marché du travail par des externalisations, des mi temps subis payés mis temps qui auront un impact sur le régime de retraite. 

    Cet accord est hypocrite dans la mesure où les entreprises n’embauchent pas, surtout pas en ce moment, pas du tout. Et surtout pas de séniors et ne renouvelle pas les CDD non plus.
    Les ¨plus jeunes sont embauchés sous Contrat à durée déterminée.
    En revanche, qu’elles aient la volonté de faire partir les salariés les plus anciens cela ne fait aucun doute. 

    La seule vérité est que, d’année en année, les travailleurs sont partis en touchant de moins en moins de pensions de retraite. 

    Martine Lozano militante associative 

     

     

     


    votre commentaire
  • À la une

     

    La Commune de Paris a 140 ans

    Le Journal officiel du 29 mars 1871

     

    La Commune de Paris a 140 ans
    Pour commémorer cet anniversaire, CIDEFIL et l’association 7 A VOIR diffusent du 23 mars au 24 mai la Une du journal officiel de la Commune de Paris retraçant au jour le jour les évènements de cette période historique (l’actualité liée aux élections cantonales ne nous a pas permis de diffuser les premiers numéros).
    Pour lire plus confortablement le contenu de ces document, vous pouvez utiliser la loupe d’Acrobat Reader et zoomer.
    Sommaire du Journal officiel du 29 mars (...)

    Lire la suite

     

     

    Image du jour

     

    Le dessin de Placide !

     

    © PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l’auteur

    Lire la suite

     

     

    Cidefil et la plume

     

    Au sommaire d’Economie et Politique

     

    Présentation des articles du numéro de Janvier/Février 2011 678-679 d’ Economie et Politique Prix : 9,5 €
    Pour commander ce numéro : Economie et Politique, 2 place du Colonel Fabien. 75019 Paris
    Pour s’abonner SOMMAIRE
    Edito : La poussée des peuples de Jean-Marc Durand
    Poussée démocratique historique en Tunisie et affrontements sur les perspectives : Une interview de Paul Boccara
    Nous publions ici une interview de Paul Boccara, né en Tunisie et qui a milité comme étudiant aux côtés (...)

    Lire la suite

     

     

    Démocratie participative

     

    Expérience !

    Participons ! La démocratie participative en Nord Pas de Calais

     

    Une expérience de la région Nord-Pas-de-Calais à découvrir ...
    Participons ! » est une plateforme de contribution en ligne. Le but de cette démarche ? permettre à tous, citoyens, collectivités, associations, entreprises de contribuer à la coproduction de la future politique régionale de démocratie participative.
    En savoir plus

    Lire la suite

     

     

    Education

     

    Luc Chatel, le fossoyeur de l’éducation nationale

     

    Communiqué de l’UFAL (Union des FAmilles laïques )
    "Après l’IGAERN, c’est au tour du corps d’inspection de monter au créneau pour dénoncer la « paupérisation de l’école » publique. Dans une lettre écrite le 7 mars dernier, le SNPI-FSU (Syndicat national des personnels de l’inspection de la FSU) se fait l’écho du malaise qu’éprouvent un certain nombre d’inspecteurs.
    Témoins privilégiés du travail des professeurs, les inspecteurs s’inquiètent des difficultés croissantes que rencontrent ces derniers dans (...)

    Lire la suite

     

     

    Energie

     

    PCF

    Débat sur le nucléaire à Paris le 29/03

     

    Le PCF organise un débat sur le nucléaire demain, mardi 29 mars à 18h
    Après la catastrophe nucléaire au Japon, quelle politique énergétique pour la France ?
    Le PCF organise un débat sur la question du nucléaire et des politiques énergétique en France.
    En présence notamment de Gilles Cohen-Tannoudji, physicien, Sylvestre Huet, journaliste scientifique, Marie-Claire Cailletaud, dirigeante FNME-CGT, Jacques Masurel, président de « Sauvons le climat », Daniel Paul, Député communiste, André Chassaigne, (...)

    Lire la suite

     

     

    Aides aux énergies renouvelables : Rhône-Alpes en tête des régions

     

    Lu dans les Echos du 29 mars 2011
    Les collectivités ont multiplié les aides pour les particuliers décidant d’investir dans le domaine des énergies renouvelables.
    Une étude du consultant Almane énergie pour le site Internet Consoneo, souligne qu’il existe en France 3.320 aides différentes distribuées par les conseils régionaux, les conseils généraux, les communautés de communes et les communes pour un montant moyen distribué de 748 euros par projet.
    La région Rhône-Alpes arrive en tête du palmarès avec (...)

    Lire la suite

     

     

    Communiqué du groupe CRC-SPG au Sénat

    GDF-SUEZ : 5 milliards de bénéfice pour les actionnaires 5 % d’augmentation pour les consommateurs !

     

    Paris, le 29 mars 2011.
    Le groupe GDF Suez a dégagé un bénéfice de près de 5 milliards d’euros en 2010, profitant de la rigueur de l’hiver et de l’augmentation de ses tarifs de gaz.
    Il annonce maintenant, une hausse de 5% des tarifs au 1er avril 2011 qui augmentera encore une fois la rétribution des actionnaires du groupe.
    Pourtant, la précarité énergétique touche de plus en plus de nos concitoyens, trois millions et demi de ménages dépensent plus de 10% de leurs revenus pour régler leurs factures (...)

    Lire la suite

     

     

    Enfance/Petite enfance

     

    Violence à l’école : l’UNICEF publie une étude

     

    L’UNICEF France rend publique l’enquête « A l’école des enfants heureux… ou presque » (1) réalisée à sa demande par l’Observatoire international de la violence à l’école. Cette enquête exceptionnelle par son approche et son ampleur constitue une première en France : menée à l’échelle nationale auprès de 13 000 enfants, elle s’intéresse au climat et à la violence scolaire dans le cycle 3 (CE2, CM1, CM2) de l’école élémentaire.
    Loin d’une compilation de données statistiques issues de l’administration, il s’agit (...)

    Lire la suite

     

     

    Formation Cidefe

     

    Villes, métropoles, campagnes : quel dialogue et quelles synergies ?

     

    MERCREDI 13 AVRIL 2011 à Montreuil, de 9h à 17h
    Désormais, chaque individu ressort simultanément de plusieurs territoires sauf pour une minorité en précarité sociale ou en situation de dépendance (personnes âgées ou handicapées) dont l’horizon ne dépasse pas le quartier ou le village. On habite à un endroit, on se forme, on travaille et on fait ses courses à un autre. On exerce sa vie professionnelle dans une région et on vit sa retraite dans une autre.
    Comment face à une telle réalité concevoir (...)

    Lire la suite

     

     

    Grand Paris

     

    Sur le grand Paris ...

     

    Maurice Leroy, le ministre en charge du Grand Paris a annoncé au Sénat que le décret en Conseil d’Etat sur le tracé et l’emplacement des gares du futur réseau de transports du Grand Paris serait publié "en juillet".
    Il a souligné concernant la maîtrise d’ouvrage pour la construction du réseau que le Stif (syndicat des transports d’IdF) pourrait se voir confier l’extension de la ligne 14 entre Saint-Lazare et Saint-Ouen.
    Le ministre a précisé que la Société du Grand Paris devrait passer une convention (...)

    Lire la suite

     

     

    Paix

     

    Et les civils de Gaza, qui les protège ?

     

    Appel désespéré à une communauté internationale impuissante
    par Ziad Medoukh
    "Depuis 63 ans, le peuple palestinien ne souffre pas seulement des mesures atroces de l’occupation israélienne, mais aussi et notamment, du silence d’une communauté internationale complice des crimes israéliens contre sa population civile.
    Les appels lancés à cette communauté restent sans écho et ne parviennent à changer quoique ce soit sur le terrain. Tout un peuple continue de subir les agressions, voire les massacres commis (...)

    Lire la suite

     

     

    Services publics

     

    Les missions de service public ne peuvent pas être assurées par le secteur privé lucratif

     

    Communiqué de la CGT
    "La CGT a pris connaissance avec colère et consternation du projet du Ministère de la Santé, relayé par un amendement à la Proposition de Loi « Fourcade », de faciliter l’attribution de missions de service public aux cliniques privées à but lucratif.
    Alors que se multiplient des discriminations budgétaires réitérées au profit du secteur lucratif, et que la permanence des soins se trouve gravement amputée pour satisfaire les cliniques privées, cette nouvelle marque de défiance à (...)

    Lire la suite

     

     

    Transports

     

    Transports

    « Transports 2050 » : la Commission présente un plan pour accroître la mobilité et réduire les émissions

     

    La Commission européenne a adopté une stratégie globale (« Transports 2050 ») visant à mettre en place un système de transport compétitif qui favorisera la mobilité, éliminera les principaux obstacles qui subsistent dans des domaines clés et alimentera la croissance et l’emploi.
    Par ailleurs, ces propositions devraient réduire la dépendance de l’Europe à l’égard des importations de pétrole et feront baisser de 60 % ses émissions de carbone liées aux transports d’ici à 2050.
    Pour y parvenir, l’Europe devra (...)

    Lire la suite

     

     

    Communiqué de Ian Brossat

    Vers une tarification sociale pour Vélib’ : voeu adopté par le Conseil de Paris

     

    Communiqué de presse de Ian Brossat,
    Président du groupe PCF / PG au Conseil de Paris
    Le 29 mars 2011,
    Le Groupe communiste et élus du parti de gauche a fait adopter au Conseil de Paris un vœu en faveur d’un abonnement Vélib’ à tarif réduit pour des allocataires du RSA et des minima sociaux.
    Le Vélib’ est aujourd’hui un mode de transport parisien comme un autre. Vraie alternative de transports pour tous les Parisiens, la ville devrait permettre une plus grande égalité d’accès à tous ses abonnés.
    Par (...)

    Lire la suite

     

     

    votre commentaire
  • À la une

     

    La Commune de Paris a 140 ans

    Le Journal officiel du 28 mars 1871

     

    La Commune de Paris a 140 ans
    Pour commémorer cet anniversaire, CIDEFIL et l’association 7 A VOIR diffusent du 23 mars au 24 mai la Une du journal officiel de la Commune de Paris retraçant au jour le jour les évènements de cette période historique (l’actualité liée aux élections cantonales ne nous a pas permis de diffuser les premiers numéros).
    Pour lire plus confortablement le contenu de ces document, vous pouvez utiliser la loupe d’Acrobat Reader et zoomer.
    Sommaire du Journal officiel du 28 mars (...)

    Lire la suite

     

     

     

    Election

     

    Résultats du 2nd tour des élections cantonales du 27 mars 2011

     

    Les résultats du 2nd tour des élections cantonales peuvent être consultés sur le site du ministère de l’intérieur :
    Les résultats du second tour des élections cantonales

    Lire la suite

     

     

    Déclaration du Front de Gauche après le second tour des cantonales 2011

     

    Dans ce deuxième tour, le Front de gauche participe de façon décisive à l’amplification du résultat de la gauche. Il s’agit d’une défaite des candidats de la droite et plus particulièrement de la majorité présidentielle.
    Le Front de Gauche est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Il était la seule force de gauche au premier tour à progresser en voix par rapport aux Régionales, il va gagner ce soir des conseillers généraux.
    118 conseillères générales et conseillers généraux en France (...)

    Lire la suite

     

     

    Second tour des élections cantonales : déclaration de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

     

    Les résultats du scrutin, connus à cette heure, garantissent la victoire des forces de gauche contre la droite et l’extrême droite. Les électeurs ont clairement sanctionné la politique de Nicolas Sarkozy à l’occasion de cette élection. Le Front de gauche a largement contribué à cette victoire.
    Il est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Plus de 100 conseillers généraux qui représentaient notre rassemblement dans cette élection seront élu-es ou réélu-es. Parmi eux, la quasi totalité des (...)

    Lire la suite

     

     

    Energie

     

    Communiqué du PCF

    Hausse du gaz : un nouveau coup de poignard contre le pouvoir d’achat

     

    La Commission de régulation de l’énergie a annoncé une augmentation des tarifs du gaz naturel de 5,2% au 1er avril, ce qui porte l’augmentation des prix à 21% sur un an et plus de 60% depuis 2005. Ce nouveau coup de poignard contre le pouvoir d’achat est insupportable !
    Les bénéfices du gazier échappent une fois de plus à l’effort de solidarité nationale. Pourtant en mars, le groupe GDF Suez a annoncé un résultat net de 5,63 milliards d’euros, dont 70 % reversés aux seuls actionnaires. Le PCF (...)

    Lire la suite

     

     

    Le gaz augmente de 5,2 % le 1er avril

     

    Le barème proposé par GDF Suez a été accepté par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). D’après GDF Suez, les nouveaux tarifs répercutent l’évolution des coûts d’approvisionnement depuis le 1er juillet 2010.
    La CRE qui précise que « cette hausse correspond à une augmentation moyenne de 4,9 % pour les 6,1 millions de consommateurs ayant un chauffage individuel au gaz ». Mais pour l’ensemble des consommateurs, l’augmentation sera de 5,2 % en moyenne.
    Sur une année, l’augmentation se sera élevé à 20 (...)

    Lire la suite

     

     

    Environnement

     

    André Chassaigne

    Sur la proposition de résolution socialiste sur le climat

     

    André CHASSAIGNE Député de la composante communiste, républicaine, citoyenne et du parti de gauche Département du Puy-de-Dôme Groupe de la gauche démocrate et républicaine
    Séance d’initiative parlementaire – Groupe SRC Proposition de résolution sur le climat - jeudi 24 mars 2011 – 1ère séance
    Discussion générale
    "Monsieur le président, madame la ministre, mes chers collègues, cette proposition de résolution du groupe socialiste s’articule autour de deux axes principaux. Elle reprend, d’une part, les (...)

    Lire la suite

     

     

    Formation Cidefe

     

    FORMATION CIDEFE

    Les Parc naturels régionaux et nationaux… ou comment mettre en œuvre une politique de développement durable des territoires ?

     

    Le CIDEFE organise, le 9 avril prochain, sur l’Ile du Frioul (face à Marseille), une formation sur le thème : « Parc naturels régionaux et parcs nationaux : un atout pour le développement local ».
    La France compte 46 parcs naturels régionaux. Ces parcs recouvrent des territoires fragiles d’un point de vue environnemental, à l’avenir incertain. Parmi leurs missions, l’expérimentation, l’information et l’éducation des publics ne sont pas des moindres. Implantés en milieu rural ou en périphérie urbaine, (...)

    Lire la suite

     

     

    Immigration

     

    Le rapport « Immigration et intégration », produit par Patrick Le Hyaric, est adopté

     

    « Le rapport sur le thème : “Immigration et intégration : dialogue entre les nouvelles générations pour une nouvelle culture de paix” dont j’ai été chargé par l’Assemblée parlementaire euro-Méditerranée a été adopté le 4 mars 2011 à Rome lors d’une assemblée plénière de ce Parlement.
    Il a été préparé par de multiples rencontres, dont la réunion du 20 novembre 2010 à Saint-Denis, de multiples contacts avec des associations dont France Terre d’Asile, le MRAP, l’Association européenne pour la défense des droits de (...)

    Lire la suite

     

     

    Intercommunalité

     

    Intercommunalité : respectons les dynamiques locales !

     

    Une déclaration commune de l’ADELS et de l’UNADEL
    "Dans chaque département, les préfets vont bientôt installer les nouvelles commissions départementales de la coopération intercommunale (CDCI) afin de leur présenter le projet de schéma départemental de la coopération intercommunale (SDCI) préparé par leurs services pour aboutir, avant la fin de l’année, au remodelage complet de l’intercommunalité. Mais préparés avec quels objectifs et quelles valeurs politiques ?
    Acteurs engagés depuis de nombreuses années (...)

    Lire la suite

     

     

    International

     

    Débat sur l’actualité de « l’espace Schengen »

     

    Jean-Paul LECOQ Député de la composante communiste, républicaine, citoyenne et du parti de gauche Département de Seine-Maritime Groupe de la gauche démocrate et républicaine
    Débat sur l’actualité de « l’espace Schengen » mercredi 23 mars 2011 – 2ème séance
    "Monsieur le président, monsieur le ministre, monsieur le président de la commission des affaires européennes, mes chers collègues, ce débat sur l’espace Schengen arrive à point nommé pour porter un regard politique.
    Si la dynamique des révoltes des (...)

    Lire la suite

     

     

    Justice

     

    Communiqué du groupe CRC-SPG au Sénat

    Soutien au mouvement des professionnels de la Justice

     

    Nicole Borvo Cohen-Seat,
    Présidente du groupe CRC-SPG au Sénat
    Paris, le 28 mars 2011
    Les professionnels de la justice seront une nouvelle fois dans l’action ce mardi. A l’évidence, leur colère est à la mesure de la crise que connaît l’institution judiciaire ; elle est à la mesure de la surdité de ce gouvernement comme des précédents.
    Le budget de la justice française est au 37ème rang européen. Elle manque de magistrats, de greffiers, de personnels pénitentiaires. Les augmentations dont se targuent les (...)

    Lire la suite

     

     

    La Poste

     

    La Poste : intervention d’Olivier Christol

     

    Conseil Municipal 24 mars 2011 - Question d’actualité - Olivier CHRISTOL - La poste
    "Monsieur le Maire,
    Je viens d’apprendre, de sources syndicales concordantes, que deux tournées de facteurs sur notre commune allaient être supprimées en juin, alors que des tournées ont déjà été supprimées il y a un peu plus d’un an.
    Cela se traduirait par des suppressions de poste, l’équivalent de 2,8 d’après ce qui m’a été dit, mais aussi par un service de moindre qualité rendu aux sottevillaises et sottevillais, dans la (...)

    Lire la suite

     

     

    Transports

     

    Une tarification sociale pour Vélib’

     

    Communiqué de presse de Ian Brossat,
    Président du groupe PCF / PG au Conseil de Paris
    Le 28 mars 2011,
    Ce lundi, le Groupe communiste et élus du parti de gauche dépose un vœu au Conseil de Paris pour obtenir un abonnement Vélib’ à tarif réduit pour les allocataires du RSA et des minima sociaux.
    Le Vélib’ est aujourd’hui un mode de transport parisien comme un autre. Il représente une vraie alternative à d’autres formes de déplacement et tous les Parisiens l’utilisent. Pour cette raison, la ville doit (...)

    Lire la suite

     

     

    Et aussi...

     

    Claude GUEANT FAIT DU TOURISME À BARBES

     

    Communiqué de presse de Ian Brossat, Président du Groupe Communiste et élus du Parti de Gauche au Conseil de Paris, Elu du 18ème Arrondissement "Ce matin, le Ministre de l’Intérieur, Claude GUEANT, s’est rendu en visite dans les quartiers de Barbès et la Goutte d’or dans le 18ème arrondissement. Dans le même temps, les effectifs de police dans le 18ème continuent de chuter.
    Alors que le Ministre de l’Intérieur semble découvrir les quartiers de Barbès et la Goutte d’or, de véritables enjeux sont posés (...)

    Lire la suite

     

     

    votre commentaire
  • Portail de l'action des Elus et de la vie citoyenne


    votre commentaire
  • Portail de l'action des Elus et de la vie citoyenne

     

    Journée décisive ce vendredi pour l'assurance chômage. L'Humanité vous fait vivre les dernières négociations.

    L’assurance chômage prédit une amélioration de sa situation financière. Reste à savoir qui, des chômeurs mieux couverts ou des patrons moins sollicités, va en bénéficier…

    • Le récit de la journée:

    16h00. Le patronat prêt à tout pour baisser les cotisations. Le patronat enfonce le clou sur la baisse des cotisations en cas d'excédent d'exploitation des comptes de l'Unedic. Dans un texte présenté dans l'après-midi, il y ajoute, article 3, une condition demandée par plusieurs syndicats, celle de la baisse de la dette de l'Unedic, qui se portera à 11 milliards fin 2011, avant d'acter cette baisse des cotisations. Dans le texte, il est écrit que le niveau d'endettement du régime devra être égal ou inférieur de deux mois de contributions calculés sur la moyenne de 12 mois.

    Cet article 3 est inadmissible pour Maurad Rabhi, négociateur pour la CGT. "Ce n'est pas acceptable tant que l'on a un déficit cumulé. En 2009, Laurence Parisot avait dit que tout était précaire même l'amour. Aujourd'hui tout est précaire sauf la baisse des cotisations patronales ! Cet article 3 pose un vrai problème structurel, il aurait été préférable de parler des (nombreux) chômeurs de longue durée". Il pointe aussi du doigt l'article 4 qui prolonge la possibilité de baisser ces cotisations jusqu'en 2016 au lieu de 2013, durée logique de la convention actuellement discutée. L'objectif est donc d'installer la baisse des cotisations dans la durée. Décision paradoxale, alors que le nombre de demandeurs d'emplois stagne au mois de février.

    Tout comme Laurent Berger, de la CFDT, pour Gabrielle Simon, de la CFTC, cette baisse égale à deux mois de contribution est jugée trop élevée. Les deux syndicats sont favorables à la proposition si la baisse est égale à un mois de contribution. La CFTC s'est par ailleurs félicitée que le recul des bornes d'âge de 61 à 62 ans pour prolonger les droit Unedic, soit absent du texte et porté dans un groupe de travail. Pour Laurent Berger, seul organe signataire de la précédente convention, on s'achemine "vers un statu-quo et une prolongation de la convention de 2009 ". Le patronat semble bien parti pour obtenir la baisse des cotisations qu'elle réclame à cors et à cri depuis des semaines

    Depuis 9h30, syndicats et patronat de l'Unéeic planchent sur la dernière séance de négociation sur la convention d'assurance chômage. Le patronat, avec en tête de pont Patrick Bernasconi, avance ses billes. Il semble avoir abandonné l'idée de reculer les bornes d'âge de 50 à 52 ans, pour bénéficier de 36 mois d'indemnisations pour les seniors. Mais le patronat veut maintenir le recul de 61 à 62 ans pour la prologation des droits Unedic. Autrement dit : si les seniors ont épuisé leur 36 mois de droits à l'assurance-chômage, ils ne pourront demander la prolongation de droit qu'à 62 ans, laissant un délai de carence. Cette mesure permettrait au patronat d'anticiper le décalage de l'âge légal à 62 ans, même si la loi n'impactera les comptes de l'Unedic qu'en 2014. Gabrielle Simon, négociatrice pour la CFTC, dénonce « une mesure idéologique pour conforter la réforme des retraites ».
    Si les syndicats l'acceptent, ce qui semble difficile, le patronat se montre prêt à bouger notamment sur le cumul de la pension d'invalidité- allocation et la suppression du coefficient réducteur qui limite l'indemnisation pour les saisonniers. Pour Gabrielle Simon, « Si on ne trouve pas de solution pour ces deux questions, elles seront portées en justice ».
    L'un des sujets les plus sensibles de cette négociation est abordé cet après-midi. Lors de la dernière réunion, le patronat s'était montré inflexible sur l'inscription dans le marbre de la baisse des cotisations si les comptes de l'Unédic sont excédentaires de 500 millions deux semestres d'affilé. Maurad Rabhi, négociateur pour la CGT, a proposé que cette mesure soit discutée en groupe de travail politique à mi-chemin entre cette convention d'assurance chômage et la prochaine. 

    • A lire: Des chiffres tronqués. Les statistiques de Pôle emploi ne sont pas la réalité. La CGT veut élargir les droits à indemnités à plus de demandeurs d’emploi.Lire la suite
    • A lire aussi: Unedic, où ira l'excédent?

    Alors que se profile la renégociation de la convention assurance chômage à partir de lundi, le bureau de l’Unedic a examiné hier ses prévisions budgétaires. En tablant sur une croissance entre 1,6 % et 1,8 %, les comptes pourraient afficher un excédent de 1,4 milliard d’euros en 2013 et de 3,2 milliards en 2014. Une bonne nouvelle ? Sauf que la convention en cours, signée en décembre 2008 par le patronat et la seule CFDT, prévoit une réduction des cotisations sociales en cas d’excédent budgétaire d’au moins 500 millions d’euros. Bingo ! Le patronat jubile. Plutôt que de profiter de la manne pour indemniser plus de chômeurs, les employeurs pourraient obtenir le droit de moins financer le système. Lire la suite

    • A lire enfin: Une meilleure indemnisation pour plus de chômeurs

    Les négociations de l’assurance chômage s’ouvrent aujourd’hui à l’Unedic. Avec la hausse des demandeurs 
d’emploi, les syndicats souhaitent élargir le nombre des bénéficiaires. Mais le Medef fait d’ores et déjà de la résistance.

    «La France est le seul pays à offrir vingt-trois mois d’indemnités sans dégressivité aux chômeurs. C’est trop et cela ne facilite pas la reprise du travail », avait osé Pierre Méhaignerie, président UMP de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, le 14 janvier. Les syndicats ont dénoncé cette culpabilisation des chômeurs et une provocation quand on compte pas loin d’un million de demandeurs d’emploi supplémentaires depuis la crise 
(4  272  200 inscrits à Pôle emploi en novembre 2010). Ce tacle illustre bien l’état d’esprit de la majorité présidentielle et du Medef, à l’orée des négociations sur l’assurance chômage. Lire la suite...

    Cécile Rousseau


    votre commentaire
  • À la une

     

    La Commune de Paris a 140 ans

    Le Journal officiel du 24 mars 1871

     

    La Commune de Paris a 140 ans
    Pour commémorer cet anniversaire, CIDEFIL et l’association 7 A VOIR diffusent du 23 mars au 24 mai la Une du journal officiel de la Commune de Paris retraçant au jour le jour les évènements de cette période historique (l’actualité liée aux élections cantonales ne nous a pas permis de diffuser les premiers numéros).
    Sommaire du Journal officiel du 24 mars 1871 :
    PARTIE OFFICIELLE :
    Mesure répressive contre les agents réactionnaires.
    Affiche de l’Hôtel-de-Ville. (...)

    Lire la suite

     

     

     

    Cidefil et la plume

     

    « Le principal, il nous aime pas »

     

    L’école à l’épreuve de la mixité sociale de Régis FELIX éditions « Chronique sociale » mars 2011
    Comprendre , écouter et agir.
    L’auteur, ancien professeur de physique termine sa carrière comme principal de Collège.
    Militant à ATD Quart Monde, c’est un principal, à priori atypique qui raconte sa dernière année d’exercice...Le « à priori » est peut être de trop car des principaux de Collège agissent aux aussi comme Régis FELIX, ils essayent de comprendre les élèves, de connaître leurs difficultés afin de les (...)

    Lire la suite

     

     

    Dêchets

     

    Projet de reconstruction du Centre de traitement des déchets à Ivry : une démarche municipale d’exigence écologique responsable et durable

     

    Vu sur le blog des élus et élues communistes et partenaires d’Ivry sur Seine
    « Un an après la fin du débat public, comment envisagez-vous l’avenir de l’usine de traitement de déchets d’Ivry-Paris 13 ? » Question posée pour la tribune des groupes politiques d’Ivry- ma-ville par le groupe EELV.
    Jacqueline Spiro pour le groupe des élus communistes et partenaires :
    "La fabrique de nuages (comme l’appelle une petite fille que je connais bien et qui adore imaginer les voyages à travers le monde des (...)

    Lire la suite

     

     

    Eau

     

    Le Médiateur de l’Eau livre un premier bilan plutôt mitigé

     

    La Médiation de l’Eau a été mise en place en octobre 2009. Près d’un an et demi après, Marc Censi, le Médiateur de l’Eau, présente son premier rapport d’activité.
    Chargée de traiter les litiges qui peuvent survenir entre les consommateurs et les services publics d’eau et d’assainissement, la structure associative, à laquelle participent les collectivités, les professionnels, les consommateurs et l’administration, est saisie par l’usager. Ce dernier doit auparavant avoir épuisé toutes les voies de (...)

    Lire la suite

     

     

    Energie

     

    Groupe Des Elus Communistes Du Conseil Régional De Bourgogne

    Sur la catastrophe au Japon

     

    Communiqué du Groupe Des Elus Communistes Du Conseil Régional De Bourgogne
    "Le groupe Communiste du Conseil Régional de Bourgogne souhaite exprimer sa solidarité et son soutien au peuple japonais victime d’une catastrophe naturelle qui a dévasté tout une partie de l’archipel nippon. L’urgence est donc à la solidarité avec ce peuple meurtri. Tous les efforts doivent être actuellement concentrés sur l’aide ainsi que le soutien logistique et humanitaire aux quelques 500 000 personnes déplacées à la suite de (...)

    Lire la suite

     

     

    Formation Cidefe

     

    FORMATION CIDEFE

    Les Parc naturels régionaux et nationaux… ou comment mettre en œuvre une politique de développement durable des territoires ?

     

    Le CIDEFE organise, le 9 avril prochain, sur l’Ile du Frioul (face à Marseille), une formation sur le thème : « Parc naturels régionaux et parcs nationaux : un atout pour le développement local ».
    La France compte 46 parcs naturels régionaux. Ces parcs recouvrent des territoires fragiles d’un point de vue environnemental, à l’avenir incertain. Parmi leurs missions, l’expérimentation, l’information et l’éducation des publics ne sont pas des moindres. Implantés en milieu rural ou en périphérie urbaine, (...)

    Lire la suite

     

     

    International

     

    Communiqué du PCF

    Syrie : le PCF condamne fermement la répression criminelle du Régime de Damas

     

    Le Parti communiste français condamne avec force la répression criminelle exercée par les autorités syriennes contre les habitants de plusieurs villes, notamment la ville de Deraa où un véritable massacre a été commis par les forces de sécurité qui ont tiré à balles réelles sur la foule.
    En Syrie, les manifestants exigent le respect des libertés, la fin de l’état d’urgence, la démocratie, la justice sociale, la chute d’un régime de dictature policière sclérosé et violent... Le PCF est solidaire de (...)

    Lire la suite

     

     

    Logement

     

    Diaporama

    Le 14 mars, à Stains (93), dix maires ont signé ensemble leurs arrêtés anti-expulsions

     

    Un an auparavant ils étaient sept, le lundi 14 mars 2011, ce ne sont pas moins de dix maires ou leurs représentants qui se sont réunis à Stains (93) pour signer d’un même élan leurs arrêtés anti-expulsions.
    Accueillis par Michel Beaumale, maire de Stains, étaient notamment présents : Catherine Peyge, de Bobigny, Didier Paillard, de Saint-Denis, Gilles Poux, de La Courneuve, Jacqueline Rouillon, de Saint-Ouen, des adjoints de Blanc-Mesnil et de Villetaneuse, auxquels se sont joints le maire socialiste (...)

    Lire la suite

     

     

    OGM

     

    Communiqué de France Nature Environnement

    OGM : le scandale de leur évaluation par l’Europe

     

    Le 24 mars 2011,
    France Nature Environnement regrette la récente déclaration de l’avocat général de la cour européenne de justice qui considère comme illégale la décision des autorités françaises de suspendre la culture du maïs génétiquement modifié MON 810 de Monsanto. FNE regrette d’autant plus cette annonce qu’elle a, à plusieurs reprises, alerté les autorités publiques au sujet de l’impérieuse nécessité de renforcer les procédures d’évaluation des OGM adoptées par l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire (...)

    Lire la suite

     

     

    Solidarité

     

    Un Bateau Français Pour Gaza

    SOIREE DE SOLIDARITE AVEC LES HABITANT DE GAZA A BAGNEUX

     

    LE COLLECTIF DE BAGNEUX « Un Bateau Français Pour Gaza »
    SOIREE DE SOLIDARITE AVEC LES HABITANT DE GAZA POUR UNE PAIX JUSTE ET DURABLE AU MOYEN ORIENT
    Avant de passer par la mer, la mobilisation en France pour briser le blocus de la bande de Gaza passera d’abord par BAGNEUX le Samedi 26 mars à partir de 17h,
    avec de nombresuses animations des organisations du collectif et la projection-débat du film « GAZA-STROPHE » en présence du réalisateur Samir ABDALLAH.
    A l’initiative du Collectif National (...)

    Lire la suite

     

     

    SPORT

     

    Sport

    UEFA 2016 : une loi d’exception contre l’intérêt général

     

    Communiqué de Marie George Buffet, Députée de Seine Saint Denis
    "La France accueillera l’Euro 2016. C’est une chance pour notre pays. Mais la candidature de notre pays n’a pas été préparée. Aussi, le gouvernement par l’intermédiaire du député Bernard Depierre a déposé une proposition de loi d’exception.
    Cette proposition de loi autorise les collectivités à octroyer de l’argent public aux clubs et aux grands groupes du BTP pour la construction d’enceintes privées conçues principalement pour générer du (...)

    Lire la suite

     

     

    Et aussi...

     

    Contribution

    Voir l’exposition "L’égalité, c’est pas sorcier !" à St-Denis et à Pierrefitte

     

    Pierrefitte-sur-Seine, du 4 au 9 avril 2011
    A l’occasion de la semaine contre les discriminations, du 4 au 8 avril 2011, l’association "Femmes pierrefittoises" présente l’exposition "L’égalité, c’est pas sorcier !" au Centre social et culturel Maroc-Châtenay-Poètes, 104, rue Jules-Châtenay 93380 Pierrefitte-sur-Seine.
    Autre rendez-vous : samedi 9 avril à 19h, présentation de l’exposition lors d’un débat sur les discriminations sexistes, à la salle municipale La Guinguette, Place Jean Jaurès 93 380 (...)

    Lire la suite

     

     

    Directive Retour

    Pour le Conseil d’État, la « directive retour » est directement invocable par les justiciables contestant l’arrêté de reconduite à la frontière dont ils font l’objet

     

    Communiqué du Conseil d’Etat
    "Le Conseil d’État était saisi par un tribunal administratif de la question de savoir si la directive 2008/115/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2008 relative aux normes et procédures communes applicables dans les Etats membres au retour des ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier (dite « directive retour »), qui n’a pas été transposée en droit français dans le délai qu’elle fixait, est directement invocable par les étrangers contestant la mesure (...)

    Lire la suite

     

     

    Rapport du médiateur de la République

     

    Jean-Paul Delevoye a remis son dernier rapport annuel au Président de la République le lundi 21 mars 2011.
    Pour la dernière année de son mandat, il a fait le point sur les situations déja connues (notamment l’instabilité normative et juridique ou la fragilisation du service au public et de l’accueil des citoyens ) mais décèle de nouveaux comportements déviants de part et d’autre : il remarque notamment l’excès de zèle de l’administration en matière de renouvellement des papiers d’identité .
    Il dénonce (...)

    Lire la suite

     

     

    Communiqué de Marie-Hélène Amiable

    La Ville de Bagneux célèbre le 140ème anniversaire de la Commune de Paris à la « Grange Ory »

     

    Durant 65 jours, à partir du 18 mars 1871, la Commune de Paris a su poser et résoudre, dans les termes de son époque, des problèmes qui nous interpellent toujours aujourd’hui. Ses ambitions en matière de démocratie, d’égalité et de justice sociales, d’enseignement, de droit du travail, de culture, d’émancipation de la Femme et de droit des étrangers restent d’actualité
    La « Grange Ory était à l’origine une ferme qui donna par la suite son nom à un lieu dit, à un quartier à cheval sur Bagneux et Cachan.
    Dans (...)

    Lire la suite

     

     

    votre commentaire
  • En avant

     

    A notre collègue, Catherine Lafon

     

    C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Catherine Lafon, notre amie, notre camarade, notre collègue, journaliste à l’Elu d’aujourd’hui.
    Jusqu’au bout, Catherine s’est battue contre la maladie, avec dignité, avec force.
    Elle nous a donné une grande leçon de courage et d’humilité que nous n’oublierons pas.
    A son mari, Jean-Claude, à sa famille, nous présentons nos plus sincères (...)

    Lire la suite

     

     

    Election

     

    Déclaration du Front de gauche sur le 1er tour des élections cantonales

     

    "Au soir de ce premier tour des élections cantonales, la droite persiste à nier la sanction de sa politique issue des urnes. Le rejet de la politique du gouvernement est massif dans le pays et celui qui est passé en force contre une très large majorité de nos concitoyens pour rallonger l’âge de la retraite est sanctionné. L’ensemble des forces de gauche progresse significativement par rapport au scrutin de 2004. Le Front de Gauche connait une nette poussée.
    Le très haut niveau d’abstention est (...)

    Lire la suite

     

     

    Résultats du 1er tour des élections cantonales du 20 mars 2011

     

    Les résultats du 1er tour des élections cantonales peuvent être consultés sur le site du ministère de l’intérieur qui sera régulièrement actualisé.
    Le site

    Lire la suite

     

     

    1er tour des élections cantonales : déclaration de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

     

    Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF
    "Les résultats du premier tour des élections cantonales connus à cette heure confirment que notre pays traverse une très grave crise politique et démocratique. Le niveau historiquement bas de la participation marque la défiance des millions d’électeurs à l’égard d’une vie politique dans laquelle ils ne se reconnaissent plus. Le décalage entre les urgences populaires face aux dégâts de la crise capitaliste et la nature et le niveau des réponses apportées devient (...)

    Lire la suite

     

     

    Emploi

     

    DEFENDONS NOS MISSIONS LOCALES !

     

    Contribution de Sylvie Badoux de Bondy
    "Qu’ils soient de droite ou de gauche, les Présidents de missions locales savent bien l’importance de ces associations qui agissent sur leur territoire.
    Mais les préoccupations de l’Etat,qui ne pense qu’à faire des économies sur le dos de l’action sociale et des jeunes des quartiers en particulier, tendent à remettre en cause l’action de ces structures.
    Voici l’intervention faite dans mon conseil municipal en date du 17 mars dernier et les courriers que (...)

    Lire la suite

     

     

    Formation Cidefe

     

    Laïcité et droits des femmes : une formation à ne pas manquer !

     

    Laïcité et droits des femmes :
    une formation à ne pas manquer !
    Cette formation du mercredi 30 mars prochain accueille des intervenantes de premier plan sur cette question :
    Jacqueline Costa-Lascoux, directrice de recherches au Cnrs, l’une des meilleures spécialistes de cette question
    Michèle Picard, maire de Vénissieux, très active dans sa commune pour défendre la laïcité et faire avancer les droits des femmes
    Soad Baba Aissa, coordinatrice du groupe de travail laicité de l’Initiative (...)

    Lire la suite

     

     

    La Poste

     

    Voeux du conseil municipal de Champigny sur Marne

     

    Vœu du Conseil municipal de Champigny sur Marne du 16 mars 2011
    Le 12 mars dernier, à l’appel du comité campinois de défense et de développement des services publics, des élus, des associations, des postiers, des campinois se sont rassemblés devant la poste centrale pour protester contre la suppression de six tournées de facteurs à Champigny, résultat d’une décision unilatérale de la direction de la poste. Déjà en 2009 quatre tournées avaient été supprimées dans le plus grand silence.
    Cette mesure se (...)

    Lire la suite

     

     

    Logement

     

    Groupe communiste à la région Bourgogne

    Voeu relatif au droit au logement

     

    Vœu déposé par le groupe Communiste à la région BourgogneRelatif au droit de logement
    "A la veille de la date fatidique du 15 mars, signifiant la fin de la trêve hivernale pour les expulsions locatives et sonnant la reprise de procédures barbares à l’encontre de familles et d’enfants, déjà dans une grande détresse, le groupe Communiste du Conseil Régional de Bourgogne souhaite rappeler que le droit au logement est un droit fondamental qui doit être garanti par l’Etat à tous, et particulièrement aux (...)

    Lire la suite

     

     

    Paix

     

    Protection des populations libyennes, le Mouvement de la Paix demande à l’ONU de garder le contrôle des opérations

     

    Communiqué du Mouvement de la Paix
    "Le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté ce 17 mars - par 10 membres sur 15 - une résolution pour la protection des populations civiles à travers une série de mesures et de sanctions, et autorisant une zone d’exclusion aérienne en Libye.
    Le Mouvement de la Paix réaffirme sa solidarité avec le peuple libyen et invite le gouvernement français à se saisir du levier de cette résolution dans le rapport de force à imposer à Kadhafi, pour qu’un cessez-le-feu et l’arrêt des (...)

    Lire la suite

     

     

    Salah Hamouri

     

    Pour Salah ...

     

    Message du comité de défense de Salah Hamouri
    Cela fait 6 ans que Salah Hamouri, jeune Franco-Palestine de nationalité française croupit dans les geôles israéliennes dans l’indifférence du gouvernement français.
    Nous vous proposons de participer à notre campagne pour obtenir sa libération et envoyant mails et fax aux adresses ci-dessous et en faisant circuler cet appel à vos relations.
    Vous pouvez envoyer ce texte (cf supra) par mail, par fax. Nous vous en remercions.
    Les adresses :
    Présidence de la (...)

    Lire la suite

     

     

    Transports

     

    ADECR 08

    Le dépôt SNCF de Mohon sacrifié

     

    Le dépôt SNCF de Mohon sacrifié
    Malgré les engagements pris, en 2005, suite à une puissante lutte des cheminots, la direction de la SNCF vient de décider de sacrifier le dépôt de Mohon. Dans une note interne, destinée au personnel, la direction fret précise « au 3 avril 2011, la charge fret du site de Mohon est supprimée ». Cette annonce est en contradiction totale avec l’accord de novembre 2005 qui prévoyait de maintenir un effectif minimum de 110 agents de conduite sur le site de Mohon. D’ailleurs, (...)

    Lire la suite

     

     

    Groupe Communiste Front de Gauche région Centre

    Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique

     

    Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique
    Communiqué du groupe communiste Front de Gauche région Centre :
    Lors de la Commission Permanente de ce vendredi 18 mars, un rapport sur le financement des travaux de la Ligne à Grande Vitesse – Sud Europe Atlantique (LGV-SEA) était présenté devant les élus régionaux proposant le financement de la part de la région à hauteur de 16,5 millions d’euros.
    Jean-Michel Bodin, qui intervenait pour le groupe, a exprimé son appréciation sur le sujet.
    Il a d’abord (...)

    Lire la suite

     

     

    Et aussi...

     

    Groupe communiste - Conseil régional de Bourgogne

    Voeu relatif au fret ferroviaire

     

    Conseil Régional de Bourgogne - Session plénière du 14 mars 2011 Vœu déposé par le groupe Communiste relatif au fret ferroviaire et au site de triage de Gevrey-Chambertin (21)
    "La politique des transports, singulièrement le transport de marchandises, constitue un aspect essentiel de la relance de l’activité industrielle, de l’économie et de l’emploi. Elle est aussi un des piliers de l’aménagement du territoire, un facteur de cohésion sociale, un levier indispensable à une politique soucieuse du (...)

    Lire la suite

     

     

    votre commentaire
  • cantonales-resultats-2011.png

     

    L'UMP sanctionnée, le Front national en progression (52 duels gauche/FN au deuxième tour dimanche prochain) et le Front de gauche deuxième force politique à gauche. Ce sont les enseignements de ce premier tour des cantonales, avec l'abstention record.

    Le Parti Socialiste à 25,62%, devant l'UMP à 16,34%, le Front national à 14,71% et les Divers droite à 10,16%. Le Front de gauche arrive ensuite, avec 8,86% (PCF à 7,89% et Parti de Gauche à 0,97%). Mais son score devrait atteindre les 10% puisque les chiffres du ministère ne prennent pas en compte les candidats non étiquetés PCF ou PG qui se sont présentés sous les couleurs du Front de gauche. Europe Ecologie/Les Verts suit à 7,79%, devant les candidats sous étiquette Majorité présidentielle (5,74%), les Divers gauche (5,28%), Radical de Gauche (1,56%) et le MODEM (1,25%).
    Ces estimations du premier tour des cantonales, livrées ce dimanche vers 22 heures par le ministère de l'Intérieur, devraient être très proches des résultats définitifs attendus ce lundi matin. Traduites en totalisation nationale partielle en sièges, les socialites sont en tête avec 130 élus, suivis de l'UMP (78, auxquels on peut ajouter les 29 des élus sous l'étiquette majorité présidentielle), les divers droite (70), les divers gauche (47), les communistes (18), les radicaux de gauche (14), le MODEM (2) et le Parti de gauche (1). EELV et le FN ne comptent pour le moment pas de siège au premier tour
    Une gifle pour l'UMP. Ces résultats confirment le pari raté de l'UMP. Le parti présidentiel a tout fait pour passer sous silence ces cantonales, dernier rendez-vous électoral avant les présidentielles et législatives de 2012, afin de minimiser le vote sanction contre Nicolas Sarkozy et sa majorité. Mais la claque est bien arrivée et elle est retentissante. Au deuxième tour, dimanche prochain, la gauche est bien placée pour augmenter le nombre de conseils généraux qu'elle contrôle (actuellement 58).
    La gauche rassemblée au deuxième tour. Les dirigeants du PS Martine Aubry, d'Europe Ecologie-Les Verts Cécile Duflot et du PCF Pierre Laurent ont appelé ensemble, dimanche soir, au rassemblement de la gauche pour le deuxième tour des élections cantonales, afin d'"amplifier" leur victoire et contrer le FN. Un peu avant, Marie-George Buffet avait déjà donné le ton en demandant à "toute la gauche de se rassembler derrière les candidats de gauche les mieux placés pour donner la raclée nécessaire à la droite et à l'extrême droite... Les hommes de ce pays ont voulu sanctionner Nicolas Sarkozy, car ils n'en peuvent plus." De son côté, Jean-Luc Mélenchon a expliqué: "L'UMP s'est pris une raclée et le FN lui a fait les poches. C'est le bilan de la soirée."
    Le Front de gauche, deuxième force à gauche. La logique de rassemblement promue par le Front de gauche semble couronnée de succès et devrait atteindre les 10%, car le ministère ne comptabilise pas l'ensemble des candidats FG dont certains sont classés extrême-gauche. De quoi ravir les composantes du FG. Pierre Laurent (PCF) s'est dit "plutôt confiant" pour conserver les présidences des deux départements PCF, le Val-de-Marne et l'Allier. Il pense même que les communistes vont augmenter leur centaine de conseillers généraux au deuxième tour et, ainsi, rester la deuxième force à gauche. Au QG du Parti de gauche, Eric Coquerel s'est félicité de "l'alliance large FG/NPA" qui "porte ses fruits dans la Haute-Vienne". "Nous sommes manifestement la deuxième force à gauche derrière le PS", a-t-il dit, appelant "au rassemblement sans exclusive de toute la gauche". Dans un communiqué, le Front de Gauche (FG) voit dans ce premier tour "un encouragement à poursuivre sur la voie de la construction d’un Front de Gauche à même de bousculer encore davantage la donne à gauche et d’imposer le rassemblement de la gauche autour d’un programme de rupture avec les logiques capitalistes et productivistes."
    L'UMP contre des fronts républicains face au FN. Malgré la perspective de 52 duels gauche/FN au second tour dans 36 départements (décompte AFP), le secrétaire général de l'UMP est resté cloué à ses certitudes. Jean-François Copé a déclaré qu'il laissait les électeurs du parti majoritaire "libres de leur choix" en cas de duel "gauche/extrême droite" au second tour, refusant le vote FN et le "front républicain". De quoi régaler la présidente du Front national. Marine Le Pen s'est félicitée du"recul assez lourd de l'UMP" et a appelé à "renforcer la vague bleue Marine" au second tour. A gauche, le réflexe est tout autre et le PS, le Front de gauche et les Ecologistes appliqueront le principe de front républicain. En cas de duel UMP/FN au second tour, les trois mouvements demandent à leurs électeurs de voter pour le candidat UMP.
    Le gouvernement reste sourd. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a assuré qu'il y avait "une bonne tenue de la majorité présidentielle". Selon lui et en ratissant bien large, l'UMP et ses assimilés représenteraient la première force politique avec 32, 5% des scrutins exprimés. Poursuivant dans sa tactique de dénigrement de ces cantonales, le premier ministre François Fillon n'a publié qu'un rapide communiqué pour regretter "que les Français ne soient pas mobilisés" et inviter "chaque électeur à la responsabilité loin des postures démagogiques". La "droite républicaine" doit "se rassembler autour de ses valeurs".
    Une abstention record. L'abstention a atteint un niveau record pour un premier tour des cantonales dimanche, plus d'un Français sur deux n'ayant pas voté pour le dernier grand rendez-vous électoral avant la présidentielle et les législatives de 2012. A 19 heures 30, l'abstention était estimée à 56% des inscrits par Ipsos Logica Business consulting pour France Télévisions, entre 55 et 57% par OpinionWay/Fiducial pour LCI, à 55% par l'Ifop. Ce scrutin "n'a pas fait l'objet de la moindre campagne, avec aucun mot d'ordre national", a accusé Frédéric Dabi de l'Ifop. La droite a été très discrète, tandis que "les leaders socialistes se focalisés sur les primaires de leur parti", a-t-il poursuivi. En revanche, Jean-Daniel Lévy de Harris-Interactive l'interpréte comme "un message de mécontentement à l'égard du président de la République et de la politique" en général. En 2004, lors des dernières élections concernant cette série de cantons, l'abstention avait été de 36,09% au premier tour, et de 33,51% au second tour. En 2008, elle avait été de 35,12% au premier tour, et de 44,53% au second. Le record d'abstention pour des cantonales avait été enregistré en 1988 : 50,8% au premier tour, 52,9% au second. Seules des élections européennes ont connu un taux d'abstention supérieur: 59,37% en 2009, après 57,24% en 2004.


    votre commentaire
  • Alors que le projet de réforme de la loi sur l'hospitalisation psychiatrique sans consentement est examiné en ce moment à l'Assemblée, un groupe de médecins et de magistrats proteste contre son côté « sécuritaire » et la « peur » des malades qu'il met en avant.

    Manifestation de l'intersyndicale des psychiatres publiques devant le ministère de la Santé, le 28 septembre 2010 à Paris
    Manifestation de l'intersyndicale des psychiatres publiques devant le ministère de la Santé, le 28 septembre 2010 à Paris MaxPPP

    Mardi, des psychiatres et des magistrats ont manifesté contre le projet de loi du rapporteur UMP, Guy Lefrand, qui prévoit de réformer la loi de 1990 sur l'hospitalisation psychiatrique sans consentement. « Une loi très technique » défend le député UMP et exigée par Nicolas Sarkozy après le fait divers de Grenoble en 2008 où un patient  qui s'était échappé d'un hôpital psychiatrique avait tué un étudiant.

    « Relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge », le texte prévoit entre autres l'amplification de l'hospitalisation contrainte en psychiatrie ne se référant plus seulement « à la demande d'un tiers » ou « d'office » mais également en cas de situations compromettant « l'ordre public et/ou la santé des personnes ».

    Limiter les « sorties d'essai » 

     Pour le collectif contre « la nuit sécuritaire », il s'agit d'une « extension inadmissible du contrôle étatique des populations ». Selon les syndicats des psychiatres et des magistrats, la réforme est en effet nécessaire mais le projet gouvernemental qui est envisagé « privilégie l'ordre public, sans véritablement tenir compte des soins ». Ils dénoncent une loi de la peur inspirée de faits divers. Pour eux encore, le projet « élargit considérablement les prérogatives du préfet, allant jusqu'à l'obtention d'un recours suspensif contre la décision du juge » et outrepassant l'avis médical. « Même si une personne est guérie, un préfet pourra maintenir une hospitalisation s'il juge qu'elle représente un danger », s'est ainsi insurgée le docteur Christine Lajugie, présidente de la Commission médicale d'établissement à l'EPSM Lille Métropole dans Nord Eclair.

    La réforme prévoit encore d'élargir les soins psychiatriques avec ou sans consentement au domicile du patient sur décision du préfet, de limiter les « sorties d'essai » et la mise en place d'une visite d'un juge dans les quinze jours du placement en soins contraints. Elle instaure également une possibilité d'hospitalisation d'office en cas de « péril imminent » ainsi qu'une période d'observation de 72 heures. Un dernier point que les syndicats de psychiatrie dénoncent comme « une garde à vue ». Ils crient encore contre la mise en place par le préfet d'un « casier psychiatrique » pour décider ou non de la sortie d'un patient.

    Un oubli du volet sanitaire ?

     Le ministre de la Justice Michel Mercier a estimé que la réforme, dans son volet judiciaire, représentait « un défi » pour son institution car elle doit être mise en place au 1er août. Et la secrétaire d'Etat à la Santé Nora Berra a estimé mardi soir à l'Assemblée nationale que la réforme de l'hospitalisation sous contrainte était « nuancée et équilibrée ».

    Mais les syndicats de psychiatrie font encore remarqué que, d'une manière générale, les patients se rendent de leur propre chef en hôpital psychiatrique. Ils parlent de 70.000 personnes internées sans leur consentement en France sur un million de patients suivis par an. Selon eux, ce projet de réforme occulte donc le « côté sanitaire » des soins psychiatriques. Mardi à l'Assemblée, le rapporteur du projet faisait d'ailleurs lui-même remarquer qu'il manquait « près de 1.000 praticiens hospitaliers » et a appelé à « un plan de santé mental ».

    http://www.francesoir.fr 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique