• Salaires retraite : Toutes et tous a l'action

    SALAIRES RETRAITE : TOUTES ET TOUS A L'ACTION

    Publié par aragon 43

    RELEVER LE DEFI

    Il ne s’agit pas de pleurer sur le résultat des législatives de Villeneuve sur lot.

    La droite a empoché les dividendes des saloperies de Cahuzac, d’un parti socialiste qui la singe jusqu’à aller au Qatar et féliciter Sarkozy pour son œuvre pionnière dans cet émirat de crapules pétrolières, d’un gouvernement qui chaque jour prétend réduire les salaires et les retraites pour la compétitivité et le rembourrage des portefeuilles des actionnaires.

    Le parti socialiste a été broyé dans cette élection et une partie de son électorat s’est volatilisé en abstention et l’autre partie s’est partagé entre le candidat UMP et son frère jumeau du Front National.

    C’est ce scénario là qui risque de s’accentuer si nous ne prenons pas notre courage à deux mains pour passer à l’offensive.

    La première des bataille à engager est celle des salaires.

    Dans le secteur public cela fait plusieurs années que les traitements n’ont pas été revus à la hausse, dans le privé, c’est pire, les salaires sont de plus en plus à la tête du client comme on dit, et l’année 2013 semble s’engager vers la non revalorisation des salaires mais aussi des retraites dont l’idée est de les désindexer.

    Les cahiers de revendications doivent pleuvoir sur cette question cruciale du salaire et des pensions.

    Il faut contrebattre cette idée libérale des socialistes au pouvoir que le retour à la croissance se fera par la baisse des coûts du travail et donc la baisse des salaires et des prestations sociales.

    Il faut donc travailler la question avec les salariés et les retraités.

    C’est le meilleur antidote à la crise, à l’austérité, au chacun pour soi, à la mise en concurrence entre salariés pour la paye la plus basse.

    C’est aussi le moyen de couper l’herbe sous le pied à cette extrême droite qui vit sur le terreau d’un pourrissement social, sociétal, économique.

    L’idée est donc de rassembler plus que jamais le monde du travail et pour cela il va falloir mouiller la liquette et aller à sa rencontre.

    Des luttes apparaissent : sont-elles l’hirondelle qui fait le printemps, ou simplement une éclairci ?

    Je pense qu’elles évoquent une volonté de se sortir du guêpier actuel où Hollande enferme le monde du travail dans l’acceptation de la crise et de s’agenouiller devant le profit à reconstituer.

    Ce gouvernement à peur d’une montée des luttes à la rentrée, c’est pourquoi il vient de dissocier une éventuelle réforme de la retraite dans les services publics et il sait que le climat devient orageux en ce moment contre sa politique antisociale.

    La décision de la CGT d’organiser une rentrée offensive dés septembre par 4 meetings et une journée de grève nationale marque bien que nous sommes à la fin d’une période d’attentisme.

    Il n’y a rien à attendre de ce gouvernement : il faut la montée des luttes.

    C’est ce que semblent saisir les travailleurs et les retraités en ce moment.

    Après le ticket de bus du Brésil, cela pourrait bien être la feuille de paie de France qui fait bouger d’énormes foules.

    Relevons le défi.

    Bernard LAMIRAND

    http://ber60.over-blog.com/salaires-retraite-toutes-et-tous-a-l-action


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :