• RSA stop aux clichés, stop à la propagande

    Quasi tous les hommes politiques, quasi tous les médias, déforment tout, annoncent de faux montants, ne précisent rien, mettent dans la tête des gens, trop souvent, des clichés.

    Clichés qui vont également être bien repris, par ceux qui cherchent à stigmatiser les personnes concernées par cette allocation.

    Le plus simple pour faire tomber les clichés, c'est de partir sur des exemples simples et concrets.

    Déjà première chose à savoir, l'écrasante majorité des bénéficiaires du RSA socle (donc sans aucun emploi) , sont des personnes qui vivent seules, ou seules avec enfant(s) au foyer.

    Foyers bénéficiaires (hors dom-tom) :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous allons prendre un cas très fréquent, une femme seule, divorcée, avec par exemple un adolescent de 15 ans, qui vit dans un logement T3 (2 chambres) par exemple à Nantes 44000.

    JPEG

     

    Montant annoncé dans les médias, ou même sur les sites gouvernementaux, sans + d'explications, (ou alors il faut vraiment chercher dans les petites lignes) : 712,40€ de RSA.

    Déjà, ce montant, est trompeur, car il ne concerne quasi personne, il concernerait cette maman, si cette dernière était SDF avec son enfant.

    Comme cette maman à un logement fixe, ou si cette maman était seulement hébergée même à tître gratuit, la CAF otera donc de ce montant 113,98€ de forfait logement, donc déjà le vrai chiffre de base, que personne n'utilise jamais est : 712,40 - 113,98 = 598,42€

    Le papa, verse une pension alimentaire de 100€ par mois, le RSA sera donc diminué d'autant.

    598,42 - 100 = RSA versé réellement 498,42€

    Avec un seul enfant cette maman n'a pas droit aux allocations familiales, mais de toutes façons, il faut savoir que le montant des allocations familiales, prestations familiales ferait également diminuer d'autant le RSA affiché dans les tableaux, et repris par les médias et les hommes politiques. Si le papa ne payait pas de pension, donc même l'allocation de soutien familial (ASF) serait déduite du RSA.

    Cette maman, avec son fils de 15 ans, paye 550€ de loyer pour son T3, elle à droit à 369,16€ d'Aide Personnalisé au Logement ( APL ).

    Reste à payer location : 550 - 369,16 = 180,84€

    Reste à vivre une fois le loyer payé : 598,42 - 180,84 = 417,58€

    EDF GDF, chauffage, eau, assurance habitation : 100€ ( le tarif social énergie, ATTENTION à la propagande, c'est une réduction sur seulement 100 kWh par mois de consommation, et sur l'abonnement, et non pas sur le montant des factures réelles, ça représente environs 7€ de réduction par mois )

    Téléphonie Internet : 55€

    Frais bancaires, carte bleue : 5€

    Nourriture, boissons, cantine : 250€

    JPEG

    Reste à vivre : 7,58€ par mois pour 2

    Pour :

    - vêtements, sous-vêtements, chaussures.

    - parapharmacie, pharmacie non prise en compte par la CMU compléméntaire.

    - déplacements, ou entretien eventuel moyen de locomotion.

    - frais scolaires eventuels, activités, argent de poche pour le fiston.

    - vie sociale, tabac, abonnements, sorties, cadeaux, vacances.

    - renouvellement électroménagers, multimédias.

    - linge de maison, hygiène corporel et domestique.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :