• Retraites : dans la nuit, les députés ont accepté d’allonger la durée de cotisation

    Retraites : dans la nuit, les députés ont accepté d’allonger la durée de cotisation

    Retraites Assemblée adopte les 43 ans

    Ls'informera discussion sur le projet de réforme des retraites baptisé « projet de loi garantissant l’avenir et la justice du système de retraites »  a commencé lundi après-midi à l’Assemblée nationale et doit s’achever le 15 octobre. Cette nuit, par 101 voix contre 64, les députés ont accepté d’allonger la durée de cotisation. C’est l’article 2, cœur du projet, qui porte cette durée à 43 ans pour retraite à taux plein, ce qui, mécaniquement retardera de plusieurs années l’âge de départ.

    Le Front de Gauche, les écologistes et huit socialistes, comme Jérôme Guedj, Pascal Cherki ou Barbara Romagnan, ont voté contre, ainsi que la droite.

    Christian Paul, député PS, a assuré que « pour beaucoup de Français concernés par cette réforme, la vie réelle au travail n’atteindra pas 43 ans ». Il faisait ainsi allusion à des des mesures liées à la pénibilité, à la situation de femmes ou de jeunes.

    La droite a demandé un nouveau report de l’âge légal à 65 ans et une remise en cause des régimes spéciaux.

    L’UMP et l’UDI ont relevé les « contradictions » du gouvernement, qui valide par son projet les réformes de 2003 et de 2010, après les avoir dénoncées. André Chassaigne (PC) également, qui a tancé les socialistes « qui manifestaient à nos côtés il y a trois ans » notamment contre l’allongement de la durée de cotisation. Il a d’ailleurs assuré que, pour les élus communistes, il n’était pas question d’avoir « le doigt sur la couture du pantalon ».

    http://parti-ouvrier-independant.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :