• « Peugeot » met en chômage 300 salariés: c’est un ordre de la « Général Motors » !

    Peugeot vient d’annoncer qu’il avait interrompu la livraison des 458.000 voitures qu’il vendait en pièces détachées chaque année à l’Iran.  Ces voitures étaient montées sur place par un fabricant local. Cela représente 21% des ventes mondiales du constructeur, avec dans l’immédiat la mise en chômage des 300 salariés du site de Vesoul qui préparent les emballages des pièces avant leurs expéditions.

    Comment un capitaliste qui se présente lui-même en difficulté et qui le fait payer lourdement aux salariés (suppressions d’emplois annoncées, chômage partiel sur les sites de Rennes, Sochaux, Mulhouse en avril mai, renvoi de 350 intérimaires à Sochaux en juillet) peut-il se priver d’un tel marché ?

    L’accord avec Général Motors

    Depuis 1977 les USA exigent de leurs entreprises un embargo total sur leurs relations commerciales avec l’Iran.

    Général Motors, un des acteurs majeurs de l’impérialisme américain,  qui vient de prendre 7% du capital de Peugeot ne peut tolérer qu’une entreprise française dont il est un actionnaire important continue à commercer avec ce pays.

    C’est confirmé par GM lui-même qui indique : Notre accord avec Peugeot obéit totalement aux règles américaines régissant le commerce avec l’Iran. Un groupe de pression est encore plus clair, « United Against Nucléar Iran » exige du Congrès US qu’il enquête sur l’alliance GM- Peugeot : En tant que partenaire détenteur officiel d’une part dans Peugeot, GM doit à ses investisseurs et clients de forcer Peugeot à mettre fin à ses activités en Iran.

    C’est fait avant que le Congrès s’en mêle.

    Le capitalisme français a une longue tradition de se coucher devant un capitalisme plus fort que lui pour sauvegarder ses profits.

    Peugeot pour sauvegarder et accroître les siens et compenser la perte de ce marché va délocaliser encore plus vers les pays à bas coût de salaires, continuer à supprimer des emplois et fermer des usines en France. C’est ça le capitalisme au quotidien. C’est contre ça qu’il faut agir.   

     

    Source : « site communistes »


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :