• Manif pour tous: les conservateurs occupent les rues de Paris

    Manif pour tous: les conservateurs occupent les rues de Paris

    Publié le 24 juin 2013

    J’ai été amené, surtout à travers des vidéos, à  constater la large mobilisation d’une partie des Français contre le mariage pour tous. L’opposition était spécialement le fait de la Manif pour tous, expression dont le sens ne me paraît pas clair: signifie-t-elle qu’elle est celle de tous les opposants, auquel cas elle serait tautologique, ou veut-elle dire que tous les Français sont, ouvertement ou implicitement, des opposants, ce qui semble contredit par les faits ?

    N’habitant pas la France et suivant ces événements de loin, je n’en distingue sans doute pas tous les aspects et nuances. Mais quelques évidences  apparaissent même à un étranger.

    Je tiens d’abord à dire que la question du mariage homosexuel et de l’adoption d’enfants par les couples de même sexe peut à juste titre donner lieu à des réflexions. Après des hésitations, j’y suis favorable, mais je comprends qu’on puisse avoir des doutes ou des réserves, ou qu’on puisse s’y opposer. Il est aussi clair que ce thème ne saurait être la mesure-phare d’une gauche qui ne sait pas sauver des emplois ni imposer l’Europe sociale. Mais il est sûr aussi que les questions qu’on peut à bon droit se poser sur ces sujets (concernant le fait de savoir si des couples homosexuels doivent être mariés ou connaître une autre forme d’union, concernant le fait de savoir s’il est préférable pour les enfants d’avoir un père ou une mère ou s’ils peuvent être tout à fait équilibrés avec deux pères ou deux mères) ne peuvent être facilement résolues par toute espèce d’arguments. Si l’on fonde son opposition sur les interdits de la Bible, et qu’on ne dirige son discours qu’en direction de croyants, c’est très bien (même si tous les croyants n’ont pas cette interprétation des Ecritures). Mais si l’on ajoute à ces motifs des conceptions très contestables sur l’indéfinissable nature humaine et sur les hypothétiques catastrophes civilisationnelles envisagées par de doctes philosopho-théologiens, en prétendant les imposer à toute la société, alors cela  n’est plus admissible. En outre, si l’appel au référendum était justifié d’un point de vue démocratique, il paraît bien que pour l’heure il soit juridiquement impossible en France pour ce genre de questions, et que des démocrates devraient travailler à modifier la Constitution pour pouvoir se prononcer, et non crier qu’ils ne permettront pas l’application d’une loi votée dans les formes.

    Ce qui s’est passé en France ces derniers mois relève assurément plus de la politique que de toute autre chose. L’opposition au mariage pour tous a été choisie, du fait de la résonance passionnelle de ces questions dans une partie de l’opinion, comme une cause fédératrice pour la construction dans un des principaux pays européens d’un mouvement néoconservateur censé atteindre la force du mouvement néoconservateur américain. Ces dernières années, celui-ci, protestant, a joué un rôle clé dans les orientations de la politique américaine. Il n’est pas douteux qu’en France, une certaine Eglise catholique veut se profiler comme une force politique équivalente de maintien de l’ordre social conservateur.

    Comme aux Etats-Unis les républicains se sont greffés sur le camp chrétien néo-conservateur, l’opposition UMP française s’est sentie pousser des ailes moralisatrices pour l’occasion (et le FN a aussi joué sa partition). Même s’il y avait des manifestants provenant de tous les milieux, on constatait dans ces grandes démonstrations une présence marquée de bourgeois et aussi d’aristocrates, saisis d’une indignation démocratique inaccoutumée, qu’ils n’expriment en tout cas pas de cette manière pour lutter contre les délocalisations, la fraude fiscale ou la régularisation des sans-papiers.

    Quant à l’extrême droite elle a profité de l’occasion pour se refaire une petite santé. Civitas, liée à la Fraternité Saint-Pie X (Ecône), n’hésite pas à ressortir les antiques théories sur le complot franc-maçon tandis qu’elle insulte les homosexuels en parlant d’homofolie. Dans cette mouvance, on a utilisé la violence contre la police, et l’effervescence de ces dernières semaines n’est sûrement pas étrangère à la mort du jeune militant anti-fasciste Clément Méric. Il semble que des violences se multiplient contre les gens de gauche de Lyon. Internet permet que se diffusent de déplorables vidéos où s’expriment de gros bras identitaires . L’atmosphère est de ce point de vue détestable.

    Même si le conservatisme plutôt modéré de la droite bien-pensante est  distinct du conservatisme hystérique de l’extrême droite, dont le fond sera toujours la méchanceté et la bêtise, on ne peut totalement les séparer: en tant que conservatismes, ils ont quand même le point commun de vouloir maintenir sans concession un ordre et des hiérarchies traditionnels considérés comme immuables. Ce témoignage (sur l’après-manifestation du 26 mai) de Tibo Leclerc qui s’est glissé parmi des manifestants me semble éclairant (au-delà de l’extrait je vous conseille la lecture du texte intégral):

    "Le groupe semble vouloir forcer le barrage de CRS qui bloque l’accès. Le ton monte. Certains haranguent : "Dictature socialiste !" Le tout repris en chœur par l’ensemble de la foule. Je suis embarrassé de ne pas les accompagner dans leurs braillements, peur que l’un d’entre eux comprenne ce que je fais parmi eux.

    Ce groupe agité ne peut être réduit à "une poignée de marginaux issus de groupuscules d’extrême-droite", comme on l’entend dans les médias et comme aiment à le rappeler les organisateurs ou l’opposition parlementaire.

    Certes, des identitaires sont là, je vois deux drapeaux avec une tête de mort et dont je ne connais pas la signification, ce sont certainement les leurs. Mais ce qui m’a profondément choqué, c’est de voir l’amas de manifestants autour de ces quelques jeunes nationalistes se délecter des slogans identitaires tels que "Socialos aux goulags !" ou "On est chez nous !"."

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/876605-manif-pour-tous-defenseur-de-la-loi-taubira-j-y-etais-et-j-en-ai-pleure.html

    Par chance, tous les catholiques ne sont pas de cette sorte. J’ai trouvé un texte d’un prêtre, le père Gibert Caffin, dont voici un extrait:

    "Il faut que cesse ce silence assourdissant des chrétiens favorables ou non opposés au mariage pour tous. Car chrétiens aussi, nous sommes nombreux à ne pas nous mobiliser pour empêcher le vote et l’application de cette loi.

    J’apprends qu’à de nombreux endroits, certains fidèles furent mis presque de côté dans les assemblées paroissiales, tels des renégats, parce qu’ils ne partageaient pas l’hostilité de ceux qui ont manifesté. La pensée unique n’est pas acceptable dans notre Église.

    Il est regrettable que désormais pour l’opinion publique, les chrétiens forment un camp homogène, ce qui n’est pas le cas. De grâce, ne revenons pas aux vieux démons du XIXe siècle des deux France. Après cinquante ans de paix sociale et de dialogue respectueux avec la France laïque et républicaine, ne laissons pas entendre qu’il faut choisir son camp."

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/872534-mariage-pour-tous-je-suis-pretre-desole-par-l-image-que-ce-debat-donne-de-l-eglise.html

     

    En ces temps critiques où le désordre économique augmente sans claires perspectives progressistes (au sens d’amélioration de la société), les diverses formes de conservatisme ne peuvent que prendre de l’ampleur, comme consolation ou diversion pour les plus faibles et instruments de maintien des inégalités pour les puissants. En France et ailleurs si le cas se présente, il nous faut donc lutter de la façon la plus énergique contre le conservatisme, dans les journaux, les livres, les blogs, par l’humour, partout où nous vivons, et également dans la rue, qui, après avoir été le lieu des mobilisations progessistes, ne doit en aucun cas devenir un territoire annexé par le conservatisme.

     

    Toute la droite unie pour une France conservatrice

    Toute la droite unie pour une France conservatrice

    .http://lib54.wordpress.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :