• Les retraités dans la rue le 6 octobre

    PERTE D’AUTONOMIE ET POUVOIR D’ACHAT : LES RETRAITÉS ONT DECIDE D'AGIR
    6 octobre 2011 : rassemblement à 15h00 devant la Maison des syndicats à Chalon-sur-Saône


    Perte d’autonomie :
    Les organisations syndicales de retraités condamnent la décision gouvernementale de reporter à 2012 la réforme du financement de la perte d’autonomie. Il est vrai que le gouvernement a été mis en difficulté en regard de ses prétentions initiales. Les débats ont imposé une vision plutôt positive et même assez innovante sur la place des retraités et personnes âgées dans la société : l’autonomie plutôt que la dépendance, la prise en charge par la solidarité, la prévention, l’organisation, la professionnalisation et l’augmentation du nombre des personnels, la coordination, un rôle plus important donné à la Sécurité Sociale.
    Les mesures les plus dangereuses paraissent avoir été écartées, mais l’exigence d’une réforme profonde subsiste, car de grandes difficultés demeurent. Par exemple : des mesures urgentes doivent être prises pour    aider    certains    départements    à    financer    l’ AP A    (allocation    personnalisée    d’autonomie),    aider certains services d’aide à domicile, et diminuer le reste à charge des familles
    C’est pourquoi les organisations de retraités tiennent à réaffirmer leurs exigences :
    - Que la réponse aux besoins passe par une gestion au sein de la Sécurité sociale.
    - Que le financement de ce risque se fasse tout au long de la vie, par une prestation universelle de compensation de la perte d’autonomie dans le cadre de la solidarité nationale, avec un engagement de l’État
    Pouvoir d’achat :
    A la dégradation de la situation des retraités, pensions, pouvoir d’achat, santé, autonomie, vont s’ajouter les effets du pacte européen d’austérité (pacte Euros +) mis en place par le Conseil européen pour faire face à la crise financière. Ce pacte, refusé par l’ensemble des organisations syndicales européennes de la Confédération Européenne des Syndicats, fait peser de nouvelles menaces sur la retraite et la protection sociale, dénonce une trop grande protection de l’emploi en France, prône une modération du salaire minimum, dessinant une nouvelle dégradation de la situation des salariés et des retraités.
    Le plan « anti-déficit » annoncé par le Premier ministre le 24 août aura des conséquences sur le pouvoir d’achat des retraités qui continue de se dégrader. C’est pourquoi, les organisations ci-dessus revendiquent :
    - Une augmentation significative des retraites, en particulier les plus basses.
    - La fixation du minimum de retraite au niveau du SMIC.
    - Le retour à l’indexation des pensions et retraites sur l’évolution du salaire des actifs.
    - Le relèvement de la pension de réversion à 75% de la retraite initiale.
    - La revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier au lieu du 1er avril.

    Important : des déplacements par autocar sont prévus aux départs de Mâcon (arrêt Tournus), Montceau-les-Mines, Le Creusot (arrêt Montchanin) et Gueugnon (arrêt Paray-le-Monial). (voir les lieux et horaires au verso)
    Transport en bus mutualisé
    - Départ de Mâcon 13 h 45, parking Maison des vins, puis arrêt 14 h 15, Place de la gare Tournus.
    - Départ de Montceau les Mines 13 h 45, syndicat des mineurs CGT.
    - Départ Le Creusot 13 h 45, Maison des syndicats rue Saint-Henri, puis arrêt 14 h 00, Place de la Mairie à Montchanin.
    - Départ Gueugnon 13 h 00, place de l’église, puis arrêt à Paray-le-Monial 13 h 30, Union Locale 29 rue Hector Berlioz. INSCRIPTIONS recommandées.
    Au siège de l’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire : - Téléphone : 03 85 57 35 15 (demander Emmanuelle) - Courriel : ud71@cgt.fr


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :