• Les retraités dans la rue

    Les retraités dans la rueLes retraités étaient aujourd’hui dans la rue : Pour demander une revalorisation de leur pension de retraite d’une part et d’autre part pour contester le recul par le gouvernement de la prise en compte de la dépendance.

    Le journal humanité de ce jour s’indignait : Pension au rabais, santé inabordable sans compter la taxation de mutuelles et Angoisse devant la dépendance ;

    La colère des retraités est motivée par la baisse du pouvoir d achat : Tout augmente disait un retraité dans la manifestation ,tout sauf nos pensions, « On reste chez nous , on ne peut rien faire , on ne peut pas avoir de loisirs, Même une aide ménagère devient inabordable » Pour Jean Emmanuel Ducoin tout augmente en effet /le loyer ,le chauffage, les carburants, la tva ,l’alimentation , toubib le dentiste ..

    Autre colère le recul de la prise ne compte de la dépendance par le gouvernement, En effet quand on avance en âge les taches de la vie courantes deviennent de plus en Plus lourdes, Rentrons la peau d’une personne âgée ; Quand on rentre dans la peau d’une personne âgée, « on perd ses repères, raconte D.B. S’asseoir dans un fauteuil pour nouer ses chaussures, descendre un escalier, ouvrir une boite de médicament, décapsuler un comprimé, se coiffer, tous ces gestes simples deviennent difficiles voire impossibles. » Si le degré de civilisation d’une société se mesure à ses engagements envers les plus vulnérables, il est plus que temps de s’intéresser à ce problème pour le résoudre

    déjà . Pascal Champvert faisait remarquer , dans le journal La Croix : « Comment notre pays va financer son retard en matière d’aide aux personnes âgées ? » De la même manière, Joëlle Le Gall, présidente de la Fédération nationale des associations de personnes Âgées et de leurs familles (Fnapaef), réclamait dans Le Parisien la création immédiate de 40 000 places dans les établissements. Selon ces associations, tout repose sur les familles et non la solidarité nationale. Aujourd’hui pascal Champvert fait le même constat il dit dans humanité dimanche « il faudrait plus de temps pour accompagner les personnes âgées fragilisés et il faudrait plus de professionnels dans les établissements d’hébergement »

    Or le personnel médical oscille entre épuisement et culpabilité Et colère également des actifs sur le fait de partir à la retraite à 67 ANS On se fout de nous ;; ;

    Martine Lozano militante associative


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :