• Les pigeons ou les Français criminels et la 3ème guerre mondiale

     

    Les pigeons ou les Français criminels et la 3ème guerre mondiale

    J’ai envie de partir d’un fait divers qui pourrait avoir les aspects loufoques d’un film du néo-réalisme italien de 1958: Le pigeon. Une bande de malfrats, des loosers préparent le casse d’une banque. ils sont visiblement inspirés par le film de Jules Dassin qui a fait à l’époque beaucoup d’entrées, du rififi chez les hommes. Oui mais voilà cette bande de nullards (Vittorio Gassman et  Marcello Mastroianni) se trompe dans ses plans et au lieu d’atterrir dans la salle des coffres de la banque se retrouvent dans une cuisine et pour tout butin ils dégustent un pigeon aux petits pois.

     

    Ce qui vient de se passer à Marseille où une bande de crétins part avec des armes de guerre pour piller un magasin de surgelés et emporter quelques produits de luxe, langoustes et foie gras pourrait faire songer au film néo-réaliste s’il n’y avait eu mort d’hommes, un policier et un malfrat descendu par erreur par un de ses complices. Et là nous ne sommes plus en 1958, les trente glorieuses, mais bien dans une situation de crise d’une grande violence et à l’horizon peut-être la troisième guerre mondiale…

     

    je suis de plus en plus effrayée par la situation en France, l’aveuglement de mes compatriotes,  la haine qui monte, la médiocrité des combats politiques alors.

     

    Aux yeux de la majorité de la planète, il y a en vous français imbéciles, politiciens vendus et irresponsables, une pulsion de mort vous êtes inertes et haineux à la recherche de plus faible que vous sur qui exercer votre lâcheté et vos peurs de l’autre.  vous jouez à vous faire peur avec Marine Le Pen elle n’a aucune chance d’être élue, vous le savez  comme vous savez que quel que soit celui ou celle qui sera élu, il ne représente aucune issue crédible, mais c’est comme le dimanche au loto ça  occupe. Parce que le vrai problème n’est pas Marine le Pen mais vous citoyens français et le danger que vous représentiez pour le monde et pour vous-mêmes. Vous ressemblez à la bande de nullards qui pour s’en remplir plein la panse est prête à attaquer le monde à coup d’armes nucléaires.

    Vous n’êtes même pas capables de raisonner comme cette affiche de mai 68: « retraites légères, chars lourds », trop compliqué ?

     

    Nos politiciens, tous nos politiciens jouent “Le pigeon”, alors que nous avançons vers une monstruosité dans laquelle il n’y aura ni vainqueur, ni vaincu. La première étape prétend simplement renouveler l’opération libyenne avec la Syrie en ligne de mire. Les Américains et les français en sont à menacer ouvertement d’utiliser les forces armées. Un porte avion américain se rapproche des côtes syriennes.

     

    La dangerosité de la situation est terrible parce qu’il ne s’agit pas seulement de la Syrie mais bien d’un effet domino qui devrait atteindre l’Iran. Ce qui se joue est clair, l’Amérique et l’Europe (avec comme leader irresponsable la France) veulent utiliser ce qui reste de leur force essentiellement militaire pour empêcher que leur crise économique leur fasse perdre la main mise que les puissances occidentales ont sur le monde.

     

    Les institutions internationales ont leur part de responsabilité pour avoir laissé faire l’opération libyenne mais nous peuple français, politiciens stupides ou vendus, portons notre part de responsabilité parce que jamais on ne vit pareille inertie.


     Aujourd’hui nous voici au pied du mur. Il est clair que la Chine et la Russie et bien d’autres peuples ne peuvent tolérer une escalade dont ces pays et d’autres seront le but ultime. L’OTAN est devenue une machine de mort à la recherche de pays à dévorer.

     

    Et vous Français imbéciles, vous ne voyez rien venir… Vous croyez qu’il s’agit du pigeon mais non vous êtes devant d’autres monstruosités que vous niez ou parodiez : Auschwitz et Hiroshima.

     

    Qu’est ce qui peut vous réveiller, nous sommes en guerre et nos malfrats imbéciles ne font que dire l’état dans lequel nous acceptons que le monde s’engouffre pour sauver ce putain de capitalisme…

     

    Ecoutez plutôt ces mots plein de bon sens du "Quotidien du peuple" qui vous dit à quel point nous français sommes en train de passer pour des fous criminels :


     « Alors, qu’est-ce qui s’est passé dans le monde ? Serait-il que les actions déréglées et détraquées commises par le leader libyen Kadhafi auraient suscité l’indignation générale et en seraient la cause ? Ou bien serait-ce la gravité de la situation économique qui fait que les gens n’ont plus de temps à songer à autre chose ? Ou bien serait-il plutôt les scènes sanglantes des guerres en Afghanistan et en Irak qui ont paralysé le sens de l’individu et qui le rend indifférent et insensible ?

     

    Ce ne serait peut-être que des années plus tard que l’on constatera plus clairement de ce qui se passe maintenant dans notre monde et surtout quelle est la raison pour laquelle le « coût » diminue pour celui qui déclenche la guerre.

     

    L’attitude grandiloquente des Américains et des Français qui interviennent dans la situation en Syrie est de toute évidence stimulé et excitée par le succès de la victoire gagnée en Libye. «Lorsqu’on tient un marteau dans la main, on voit le clou partout » et cette maxime populaire occidentale est la meilleure explication de l’attitude de certains qui pensent se lancer le plus tôt possible dans une guerre contre la Syrie.

     

    Cette dernière a toujours été considérée comme le « cœur qui bat » du monde arabe, car sa position géopolitique est effectivement très sensible : tout d’abord c’est parce que la Syrie est voisine d’Israël et qu’à cause des problèmes qui existent entre les deux pays, dont celui du Golan Heights, les deux Etats sont jusqu’à présent dans une situation d’hostilité, laquelle fait qu’une fois acculée dans l’impasse, il sera tout à fait possible que la Syrie se lancera à corps perdu dans une lutte sans merci contre son ennemi, ce qui perturbera à fond la situation au Moyen-Orient. Pour ce qui des dirigeants syriens, ils ont déclaré que dans le cas où l’Occident utilise la force armée pour intervenir dans les affaires intérieures de la Syrie, celle-ci lancera alors une attaque contre Israël, ce qui accentue la possibilité d’une guerre entre les Israéliens et les Arabes.


     D’autre part, la Syrie est pour l’Iran son plus important allié dans le monde arabe. Certains analystes américains pensent ouvertement que l’attaque lancée contre la Syrie vise en fait à faire disparaître à un et important obstacle à la guerre contre l’Iran. Par conséquent, il n’est pas exclu que ce dernier s’ingère dans la situation en utilisant un certain moyen pour atteindre son but, ce qui sera un défi lancé contre les Américains qui devraient alors lancé deux attaques à la fois l’une contre la Syrie et l’autre contre l’Iran, ce qui diviserait alors leur force.

     

    L’écologie politique est extrêmement complexe au Moyen-Orient, du fait qu’elle est constituée d’une zone marécageuse de grande envergure dont l’importance saute aux yeux, mais qui comporte en réalité toutes sortes d’abîmes et de dangers qui font que l’on peut s’y enfoncer et s’y enliser si l’on n’y prenne pas des précautions. Le passé a fourni beaucoup d’exemples quant à cela et les preuves démontrent que la région du Moyen-Orient constitue un piège dans lequel les puissances consommé te dépenser toute leur force sans pouvoir atteindre leur but. La région est également une zone qui pourrait facilement bouleverser la situation mondiale. La guerre ou bien la paix, l’une ou l’autre concerne étroitement le sort et l’avenir du mode d’existence du genre humain et il n’y a plus d’espace pour que les deux puissent s’adapter et se convenir. Il faut faire le choix entre les deux. Même en cas d’hostilités locales qui mènent à une guerre partielle, ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix fort », car le choc brusque et viole qu’elle apporterait à la structure mondiale ne pourrait être considérée à la légère et de façon négligente. »

    par Danielle Bleitrach


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :