• Le racket sur les retraites entériné ?

    Politique - le 14 Octobre 2013

    Retraites

    Le racket sur les retraites entériné ?

    Les députés se prononcent demain mardi par un vote solennel sur l'ensemble de la réforme des retraites. Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation.

    «La réforme des retraites méritait mieux que cela. » C’est en substance ce que dénoncent les députés du Front de gauche, les radicaux et plusieurs membres de la majorité. En dépit du fiasco sur le vote concernant le report de la hausse des pensions, les députés ont achevé plus tôt que prévu, dans la nuit de vendredi à samedi, l’examen de la réforme des retraites, menée pour la première fois par un gouvernement socialiste. À ce titre, les députés du Front de gauche ne décolèrent pas, dénonçant « l’acharnement du gouvernement à dicter leur vote aux parlementaires sur une mesure rejetée par cinq groupes parlementaires sur six et qui frappera les retraités les plus modestes ».

    L’assemblée avait effectivement supprimé dans la nuit de mercredi à jeudi cet article 3, avant que huit socialistes ne plaident « l’erreur technique ». Pourtant plusieurs députés de la majorité sont montés au ­créneau sur cette mesure injuste, avant que Jean-Marc Ayrault ne les rappelle à l’ordre. Après une semaine de débats, le projet de loi n’aura donc été modifié qu’à la marge. Le gouvernement n’aura eu qu’à assouplir les règles du compte pénibilité pour faire avaler la pilule dans ses propres rangs.

    Seuls les députés du Front de gauche et quelques radicaux ont défendu des centaines d’amendements pour améliorer le texte, faiblement relayés en dehors de l’Hémicycle. « Le peuple de gauche a la tête dans le sac », regrette leur chef de file, André Chassaigne, qui rappelle que cette réforme ne revient pas sur le passage de soixante à soixante-deux ans de l’âge légal de départ à la retraite, institué en 2010 par Nicolas Sarkozy.

    • 150 rassemblements demain

    A Paris, la CGT, FO, FSU et Solidaires donnent rendez-vous sur le pont de la Concorde, face à l’Assemblée nationale, pour dénoncer cette « contre-réforme des retraites ». Le rendez-vous est à 12h30 au départ de St Augustin à l'appel de la CGT, FSU et SOLIDAIRES… Pour rejoindre le rassemblement unitaire, initié par FO, sur le Pont de la Concorde - face à l'Assemblée Nationale.

    • La carte des rassemblements de la CGT

    Pour visualiser l'ensemble des 151 rassemblements, cliquez sur la carte.

    Maud Vergnol


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :