• Le plan com' de Nicolas Sarkozy n'a pas marché

    Amérique

    Les éditorialistes de la presse française ne sont pas tendres avec la prestation du président de la République, qui a barbé 8,3 millions de télespectateurs jeudi soir lors de l'émission "Paroles de Français".

    Le président de la République n'a pas captivé les Français jeudi soir. Avec 8,3 millions de téléspectateurs, soit 34% de part de marché pour l'émission "Paroles de Français", selon Médiamétrie, la prestation de Nicolas Sarkozy, longue de plus de deux heures et demie sur TF1, a fait moins recette que le précédent exercice de 2010 (8,6 millions).

    L'opération de communication que le chef de l'Etat comptait réaliser avec "Paroles de Français" ne semble pas avoir fonctionné. C'est le constat que dressent bon nombre d'éditorialistes de la presse française ce matin qui ont la dent particulièrement dure. Dans Midi Libre, Yann Marec juge ainsi que "le remake télévisuel de l’an dernier, formaté pour dérouler la politique gouvernementale, manquait singulièrement de contradiction". "Parole usée, électorat déboussolé, image brouillée, opinion désabusée, serments éculés", énumère Rémi Godeau dans l'Est républicain, "dans une mise en scène sur mesure, le crypto-candidat a dévoilé sa stratégie". "Censé être à l'écoute, il a souvent ''oublié'' les questions du panel faire-valoir", accuse l'éditorialiste.

    "Ce n'était pas Sarkozy, c'était un Pinocchio dont le nez s'allongeait à la mesure de cette interminable émission", assène Jean-Marcel Bouguereau dans la République des Pyrénées. "Une émission sur mesure d'où l'on avait soigneusement choisi les Français en évitant, comme lors de la précédente émission, tous les gréviculteurs qui l'avaient pollués."

    "Hier soir, ''Paroles de Français'' aura donc permis à Nicolas Sarkozy, au plus bas dans les sondages, de se livrer à une tentative de reconquête de l'opinion via un échantillon choisi aux petits oignons", renchérit Jacques Guyon dans la Charente libre. "Pourquoi s'embarrasser de journalistes susceptibles de vous gâcher un solo de compassion ou une improvisation sur la justice sociale quand on a la chance d'avoir un choeur de "vrais" gens, posant les ''vraies'' questions et face auxquels on peut faire un vibrant récital de nouvelles promesses?"

    Il faut chercher dans Le Figaro pour trouver enfin un commentaire avenant pour le président. Etienne Mougeotte y estime qu'en "répondant aux questions concrètes de neuf Français anonymes plutôt qu’aux admonestations péremptoires de stars des médias, le président a voulu conjuguer les contraintes de la mondialisation avec le volontarisme hexagonal". Mais pour Jacques Camus de la République du Centre, qui dénonce les "questions-prétexte posées par les Français sélectionnés" et qualifie Jean-Pierre Pernaut de "Monsieur Loyal", l'émission "s'appelait improprement ''Paroles de Français''. Il fallait plutôt comprendre ''Paroles du Président''."

     

    Lire les réactions......

    ..... « Sarkozy ne sort pas grandi de cette soirée laborieuse » (Pierre Laurent - PCF)

    ..... Ubu Roi sur TF1 : la réaction du Parti de Gauche

    ..... Une co-production publicitaire TF1-Elysée pour A. Montebourg (PS) qui demande la même émission pour M. Aubry

    ..... Sarkozy sur TF1: "mortellement ennuyeux" (Bayrou, MoDem)

    ..... Sarkozy/TF1 : Vous avez dit information ? (SHJ-CGT Audiovisuel)

    ..... Mailly (FO) a trouvé Nicolas Sarkozy "un peu laborieux"


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :