• La mobilisation contre le traité budgétaire européen s’organise en Saône-et-Loire

    C’est la question qui va animer la rentrée chez les militants de gauche : les parlementaires français voteront-ils le Traité budgétaire européen ? Jean-Marc Ayrault a annoncé hier que le projet de loi qui fera entrer dans la Constitution française, le principe de la règle d’or, sera présenté en Conseil des ministres le 19 septembre pour un examen au Parlement début octobre.

    D’ici là, les comités citoyens de Saône-et-Loire comptent bien mettre la pression sur les cinq députés socialistes du département. Le collectif de Montceau a déjà rencontré Christophe Sirugue et Philippe Baumel. Ce dernier a aussi reçu la visite des Chalonnais qui ont également échangé avec Cécile Untermaier.

    L’enjeu, pour ces militants du Parti ouvrier indépendant, d’Attac, d’Europe écologie les Verts, du Parti de gauche, du Parti communiste, de la CGT, de la FSU ou de Solidaires : « empêcher le gouvernement de ratifier un texte qui privera le pays de sa souveraineté budgétaire et imposera davantage d’austérité au peuple ». Dans les comités, deux lignes s’affrontent : les partisans d’un référendum et ceux qui lui préfèrent une mobilisation citoyenne d’ampleur. « Peu importe la forme que cela prendra, l’essentiel est d’alerter la population sur les dangers de ce traité qui ne répond pas aux urgences sociales et économiques », estime pour sa part, Pascal Poyen de l’union syndicale Solidaires.

    Les députés socialistes attendent de voir la tonalité des débats de leur université de La Rochelle pour se prononcer sur ce TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance). La question est aussi à l’ordre du jour des journées d’été du mouvement écologiste, à Poitiers, jusqu’à vendredi. À suivre, donc.

    INFO.Réunion du comité contre le TSCG ce jeudi à 18 h salle du Cloître à Chalon. Ouvert à tous.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :