• L’Allemagne rattrapée par l’austérité

    L’Allemagne rattrapée par l’austérité

    L'industriel allemand Siemens prévoit de supprimer 10 000 emplois

    La première économie de la zone euro commence à souffrir. Les carnets de commandes des entreprises se vident, les plans sociaux se multiplient. L’Allemagne va droit vers la croissance nulle.

    Lorsque le gros de son modèle économique est basé sur son excédent commercial, c'est-à-dire les exportations chez ses voisins, principalement européens, leur imposer l’austérité n’est pas une stratégie payante à long terme. L’économie allemande commence ainsi logiquement à marquer le coup, se contractant pour le quatrième mois consécutif. La croissance de l'Allemagne a ralenti à 0,3% au deuxième trimestre.
    La spirale est lancée : les investissements sont en chute et les commandes vers l’Europe baissent. Et les prévisions pour le second semestre sont pessimistes.

    Vers une hausse du chômage

    Les plans sociaux d’ampleur annoncés ne sont que la partie la plus visible de la hausse du chômage qui s’annonce, l’institut de conjoncture berlinois DIW prévoie la destruction de 200.000 emplois d’ici la fin de l’année. Dans le commerce et la distribution, les annonces de plans sociaux et de faillites se succèdent. Siemens vient d’annoncer la suppression prochaine de pas moins de 10 000 postes.

    Malgré ses difficultés économiques directement liées à l’austérité imposée chez ses voisins et clients, l’Allemagne se dit toujours contre laisser un peu d’air la Grèce, pays complètement asphyxié.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :