• L'Allemagne n'aime plus l'euro

    Et elle désire que la Grèce ne fasse plus partie de cette zone. C'est l'AFP qui le rapporte, suite à un sondage effectué par un quotidien du pays d'Angela Merkel:

     

    Une majorité des Allemands pensent que leur pays serait en meilleure situation sans l'euro, selon un sondage paru ce dimanche, alors que le ministre de l'Economie a répété ses doutes sur le maintien de la Grèce dans la zone euro.

    Selon le sondage Emnid pour l'hebdomadaire Bild am Sonntag, 51% des Allemands pensent que l'économie de la première puissance européenne serait dans une meilleure situation si elle ne faisait pas partie des 17 pays de la zone euro. 29% pensent que la situation serait pire.

    Le sondage montre également que 71% des Allemands demandent que la Grèce sorte de la zone euro si elle ne tient pas ses promesses d'austérité.
    Le ministre de l'Economie enfonce le clou

    Le ministre allemand de l'Economie Philipp Roesler a de son côté estimé dans un entretien au journal qu'il y avait «des doutes considérables sur le fait que la Grèce tienne ses promesses de réformes».

    «La mise en oeuvre des réformes est hésitante. Aucune administration fiscale fonctionnelle n'a encore été mise en place. En outre, il n'y a eu pratiquement aucune avancée dans la privatisation des biens publics promise», a déclaré Roesler.

    «Si la Grèce ne remplit pas ses obligations, il n'y aura plus d'argent. Le pays sera alors insolvable», a-t-il ajouté.

    «Le programme d'aide est déjà très accommodant. Il n'y a pas de place pour de nouvelles concessions», a déclaré le ministre.

     

    europe-2.jpg



    Note de ma pomme: Oui, ça ne s'arrange pas pour les économies de l'Ue. En Espagne, 53,4% des jeunes sont au chômage et la France prévoit de dépasser le cap de 10% des sans emplois. A part ça, on va donner encore du fric public aux banques et aux entreprises privées, pas aux sociétés nationalisées vu que c'est contraire au dogme capitaliste sur la concurrence libre et non faussée. La semaine dernière, François Hollande disait beaucoup de bien du patronat français.

    Ah, vivement la guerre pour ne plus parler de tout ça. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et ministre bis de la guerre, a un oeil sur le Mali. Mais pas sur les paradis fiscaux dont les plus importants sur notre vieux continent.







    http://le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com/


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :