• "Je vous emmerde" : Le nouveau coup de gueule de Bernard Tapie sur Europe 1

    Le 25/09/2012 à 09h30 par Corine Sabouraud| Mis à jour à 10h20

     

    "Je vous emmerde" : Le nouveau coup de gueule de Bernard Tapie sur Europe 1

    Photo d'illustration  © BERTRAND LANGLOIS

    Bernard Tapie ne changera donc jamais. L'ancien trublion de la politique et des affaires tant financières que judiciaires se complait d'évidence avec un immense plaisir dans les coups de gueules médiatiques.

    Désigné en fin de semaine dernière par Médiapart comme l'heureux acquéreur d'une des plus somptueuses demeures de Saint-Tropez, un achat de 47 millions d'euros, Bernad Tapie depuis est sous le feu d'une seule et même question. Confirme-t-il cette nouvelle propriété. Ou pas.

    Invité de la matinale d'Europe 1, ce mardi, l'intéressé évidemment interrogé sur le sujet par Bruce Toussaint s'emporte. Et lâche un tonitruant : "Je vous emmerde. Je ne vous demande rien, moi !" Réplique du journaliste interloqué : "C'est moi que vous emmerdez ?" . Réponse : "Vous et tous les medias qui me posent cette question..."

    Devant la justice, Bernard Tapie devrait revoir son langage. Le parquet de Paris a en effet ouvert le 18 septembre dernier une information judiciaire pour "usage abusif des pouvoirs sociaux et recel de ce délit", suite à une enquête préliminaire menée depuis 2011 sur la base d'un rapport de la Cour des Comptes concernant le dossier du Crédit Lyonnais.

    http://www.lindependant.fr/

    TAPIE, L’ARGENT, LES CHOMEURS, LA SOCIETE, LA DETTE

    Les propos tenus par Bernard Tapie sur Europe1 ce matin m’ont emplie de colère et une fois la colère passée, m’ont fait voir encore plus clairement à quel point nous sommes dramatiquement dix crans en dessous de la guerre de classe que tous ces gros bourgeois sont en train de nous mener sans état d’âme ni scrupule, pour le coup, et avec violence.

    Déjà, je ne comprends pas que des journalistes estiment que c’est éthique d’inviter ce mec à déballer son boniment. Qui dirige dans la rédaction de ces appareils de propagande ? Des journalistes ou des commerciaux ?

    Ensuite, entendre Tapie, le mec blindé aux as, bien gavé de l’argent du petit contribuable français, gras comme un mulot, tiré comme une rombière californienne, nous conseiller de nous serrer la ceinture et d’envisager, par exemple, que des médicaments ne soient plus remboursés, franchement, si par hasard on n’avait pas encore compris ce qui se passe, ça éclaire tout.

    L’entendre MENTIR ouvertement sur le prétendu redressement de l’Italie ou de l’Espagne, cela aurait du susciter au minimum une réaction indignée du "journaliste" qui l’interviewait. (Surtout quand, à sa question sur sa villa tropézienne de 47 M d’euros, Tapie lui a répondu "je vous emmerde". Le mec s’est aplati comme une merde, limite s’est excusé pour la question. Bref).

    Écouter tout cela, c’est prendre la mesure que c’est bien eux ou nous. Et que, comme toujours, comme dans les années 30, ce sont eux qui ont sorti les couteaux en premier. "La violenza del proletariato si chiamera giustizia".

    La louve http://bellaciao.org/fr


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :