• « Interdire le Chant des partisans, c’est renier l’Histoire de France. »

    18 juin 2013 

    Chant des Partisans interdit à Bollene lors de la traditionnelle cérémonie commémorative de l'Appel du 18 juin 

    « Interdire le Chant des partisans, c’est renier l’Histoire de France. »

     

     

    http://anthonyzilio.blogcitoyen.fr/files/2013/06/appel-du-18-juin-1940-affiche-2-223x300.jpgUne fois de plus, Marie-Claude Bompard aura réussi à faire parler tristement de Bollène.

     

    Interdire le « Chant des partisans » à l’occasion du 73ème anniversaire de l’Appel du Général de Gaulle, c’est renier l’Histoire de France. Maisc’est aussi ne pas connaitre les traditions patriotiques républicaines de notre Ville.

     

    Aujourd’hui, j’ai honte pour ma ville.

     

    Je regrette et condamne le triste spectacle de ce matin pendant la cérémonie entre les communistes, le militant François Morand de la Ligue du Sud et l’identitaire André-Yves Beck.

     

    Cet incident qui ne respecte pas l’Histoire et les raisons de l’Appel du Général de Gaulle en juin 1940, ne grandit pas notre villesalit la République et déshonore les élus de la majorité Bompard.

     

    Quant à la prise de parole politique du militant d’extrême-droite au pupitre de la cérémonie pour prononcer un message de propagande politique, c’est une faute.

     

    La municipalité Bompard fait encore une fois la démonstration qu’elle agit pour son idéologie à défaut d’agir pour les Bollénois et pour Bollène.

    Nous redeviendrons fiers d’être Bollénois quand Marie-Claude Bompard et sa troupe de théâtre seront parties.

     

     

    http://anthonyzilio.blogcitoyen.fr/2013/06/18/interdire-le-chant-des-partisans-cest-renier-lhistoire-de-france/

     

    _____________________________________________________

     

    Pour aller plus loin : France Bleu 

    http://www.francebleu.fr/player/export-reecouter?content=658716

    La municipalité Ligue du Sud de Bollène a interdit que des personnes présentes dans le public entonnent le Chant des Partisans, des communistes ont même été traités de "collabos".

    Le Chant des Partisans n'est pas le bienvenu à Bollène : l'an dernier la police municipale était intervenue pour empêcher des dizaines de personnes de l'entonner. Cette année, ceux qui ont tenté de le chanter ont été couverts par la sono municipale et des communistes pris pour cible.

     

     http://comite-pour-une-nouvelle-resistance.over-blog.com/

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :