• "Indignados" : ils veulent prendre la Bastille

     

    "Indignados" : ils veulent prendre la Bastille 

    Les Indignados comptent installer un campement en solidarité avec le mouvement des jeunes espagnols, aujourd’hui à partir de 14 heures, place de la Bastille à Paris.

    Tous les soirs, entre gouaille mordante et exaspération citoyenne, ils sont plusieurs centaines à se retrouver sur les marches de l’Opéra-Bastille, à Paris, empiétant jour après jour un peu plus sur le trottoir. Dimanche, à partir de 14 heures, c’est toute la place qu’ils espèrent pouvoir occuper et, peut-être, planter des tentes comme sur la Puerta del Sol, à Madrid, depuis le 15 mai. C’est un forum ouvert, réunissant étudiants espagnols, précaires français et citoyens du monde, sans signes d’appartenance militante, mais informés par les réseaux sociaux sur Internet, oscillant entre soutien au mouvement des Indignados et volonté de l’étendre ici. Dans le manifeste provisoire de la coordination, Une démocratie réelle maintenant ! (traduction de « Democracia real ya ! »), ils réclament, notamment, « des États au service des citoyens et non pas au service des grands pouvoirs financiers », le « refus de la xénophobie croissante », la « défense des services publics de qualité », etc.

    À même le sol, un « mur » d’expression libre s’improvise : « Le marché qui oppresse les peuples ne connaît pas de frontières, notre colère non plus ! », « Yes we kahn, oligarchie dans ton froc ! » Après avoir chanté tous ensemble l’hymne de la révolution espagnole, l’assemblée générale de l’Opéra-Bastille débat, mercredi soir, des moyens d’élargir le mouvement. Au micro, André s’interroge, non sans autodérision : « Je suis là depuis quelques jours, je suis venu faire la révolution comme c’était annoncé sur Facebook… Mais maintenant, j’aimerais bien qu’on s’interroge sur comment arrêter la circulation dimanche sur la Bastille, planter nos tentes et rester… »

    A lire :

    --> Témoignages d'"Indignés" de la première heure

    --> Les « indignés » font des émules

    Thomas Lemahieu

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :