• Il nous ment - 2012 en chantant

    La campagne présidentielle 2012 en chantant... Bande son : Fabulous Trobadors ("Il nous ment", album "Duels de tchatche") ; Images : Google images ; By N&P...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Le Rouge-Gorge
    Samedi 7 Janvier 2012 à 19:10

    Refrain


    Il nous ment, il nous ment
    C’est du vent il nous balade
    Il nous vend que des salades
    Y’en a marre des boniments


    Il nous ment, il nous ment
    C’est du vent il nous balade
    Il nous vend que des salades
    Y’en a marre des boniments


    Couplet 1


    Regardez son nez s’allonge, il nous ment effrontément !
    S’il a l’air aussi sincère, c’est parce qu’il ment franchement !
    C’est rien que du blablabla, il a pas un seul argument !
    C’est à des fins bien précises qu’il nous parle vaguement !
    On fera pas de concessions, y’aura pas d’arrangements !
    Il nous promet des embauches, il y aura des licenciements !
    Pas question qu’on lui laisse faire ça impunément !
    Et méfions-nous des reculades quand il parle avancement !
    Ce qu’il veut, c’est nous casser purement et simplement !
    On va lui répondre merde, poliment mais fermement !
    Y’a trop de belles paroles, on veut de vrais changements !
    Pas de plans sur la comète, un plan de recrutement !
    Ce qu’on veut, ce qu’on exige, c’est de vrais engagements !
    Il nous parle d’arbitrage, mais vous avez vu comment !
    Qui c’est qui choisit l’arbitre, c’est lui arbitrairement !
    Plus il parle, plus il ment, il se croit au parlement !


    Couplet 2


    Écoutez ses jérémiades, il en fait tout un roman !
    Mon cœur se serre à ses sermons et à tous ses serments !
    Il nous raconte sa vie, il veut nous prendre aux sentiments !
    On s’en fout de son histoire, qu’il la raconte à sa maman !
    S’il croit qu’on va le croire et gober ça aveuglément !
    Il se met le doigt dans l’œil, qu’il se le mette au fondement !
    En un an on gagne moins que ses frais de déplacement !
    S’il me donne son salaire, je veux bien ses embêtements !
    Qu’il ajoute son capital, et je prends tous ses tourments !
    On les connaît ses excuses et tous ses empêchements !
    Avec son flot de promesses, il soûlerait un régiment !
    Ca fait des mois qu’on réclame, et il feint l’étonnement !
    Il nous paye une misère et il veut des remerciements !
    Ce qu’il voudrait peut être c’est qu’on bosse bénévolement !
    Les heures supplémentaires, ça se paie en supplément !
    Qu’il nous parle un peu de pèse, on verra pour l’apaisement !


    Refrain


    Couplet 3


    Oh vraiment il est gonflé, parler d’épanouissement !
    Dévouement à l’entreprise, oui mais pas n’importe comment !
    Attachement à la boîte, oui mais pas enchaînement !
    On est OK pour le service, pas pour l’asservissement !
    Nous, on veut bien que ça change, mais c’est quoi ses changements ?
    Pour lui les améliorations, pour nous les désagréments !
    Devinez ce qui se cache sous le mot redéploiement ?
    Devinez ce qui se cache sous le mot remaniement ?
    On va lui faire piger que nous, on voit les choses autrement !
    Il veut nous assassiner avec notre assentiment !
    Les coups en douce, les magouilles, il est dans son élément !
    Au plus grand menteur sur terre, on va lui faire un monument !
    Un monument qu’on payera avec ses émoluments !
    Mais vraiment il nous les brise, pour parler vulgairement !
    Maintenant moi j’en ai marre, faut qu’il nous traite autrement !
    Maintenant y’en a assez, virons-le sans ménagement !


    Couplet 4


    Non non non, faut rester calme, pas de signe d’énervements
    C’est justement ce qu’il cherche, qu’on craque nerveusement !
    Pas de geste individuel, faut agir collectivement !
    Jusqu’ici, tout s’est décidé très démocratiquement
    Ce qu’il faut, c’est tenir bon, tous ensemble dignement
    On est là, et on y reste jusqu’à leur épuisement
    Tiens voilà les petits chefs et tout l’encadrement
    Costard noir et mine sombre, on dirait un enterrement !
    Regardez l’autre chochotte avec ses chuchotements !
    C’est son larbin “machin truc”, on veut pas de son truchement
    C’est pour nous faire maigrir qu’il est payé grassement !
    Il va venir nous prêcher la paix et le renoncement !
    Hé bé, on va l’envoyer paître mais très pacifiquement !
    Il peut plus pigeonner les jeunes avec ses roucoulements !
    Les voilà qui s’approchent avec des toussotements !
    Qu’ils se préparent leurs phrases, va y’avoir de l’engouement !


    Refrain


    Couplet 5


    Prenons l’air de mine de rien, on va voir leur comportement !
    Cette histoire de chorale dépasse leur entendement !
    À voir comment ils pointent le nez, on voit leur désappointement !
    Continuons à chanter en conversant tranquillement !
    Tiens j’ai trouvé un sujet, je vais vous parler d’instrument !
    Le tambourin, pour les manifs, c’est le top assurément !
    Ca accompagne la parole, sans la couvrir bruyamment
    C’est pas lourd, c’est mobile, et ça se joue facilement !
    Oui messieurs, on peut répondre, mais chansonnièrement !
    Non messieurs, on reste là, pas d’autre fonctionnement !
    Totalement hors de question de nous prendre séparément !
    On marche pas dans ces trucs, c’est que des raisonnements !
    On veut parler de tout ici, devant tous, transparement !
    Tout à fait, c’est très possible, et pas démagogiquement !
    Ce qu’on veut, ce qu’on attend, c’est des éclaircissements !
    Oui d’accord, si vous voulez, appelez ça entêtement !


    Couplet 6


    Moi, je veux m’adresser à vous et très personnellement !
    À vous qui parlez toujours de ce fameux management !
    Est-ce que vous avez pensé à votre déménagement ?
    Lui, il se fout de notre ville comme du département !
    Et même du pays, il s’en fiche éperdument !
    La région, il a rien fait pour son développement !
    Une entreprise, aujourd’hui, qu’importe son emplacement !
    Il peut aller la mettre ailleurs tout à fait légalement !
    En jouant comme il voudra la carte des dérèglements !
    Il peut aussi parmi vous opérer des dégraissements !
    Ce qui compte avant tout pour lui, c’est son enrichissement !
    Le profit n’a pas d’attache, ni famille, ni logement !
    Il n’a rien fait pour transformer ce qu’on vit localement !
    Il n’a jamais montré aucun désintéressement !
    Aujourd’hui, c’est nous qui avons tous les emmerdements !
    Mais après nous, ce sera vous qui vivrez tous ces mauvais moments !


    Refrain


    Couplet 7


    Voilà maintenant les gros bras, c’est pas pour des embrassements !
    Comme dirait La Palice, on va vers un durcissement !
    Il veut l’épreuve de force, ca va se corser forcément !
    Vous voyez messieurs les cadres, à vous aussi il vous ment !
    Il vous envoie des dossiers en préparant l’affrontement !
    Et comptez pas trop sur vous pour un heureux dénouement !
    Il veut mener ça rondement, alors il y va carrément !
    Des vigiles avec des chiens qui aboient discrètement !
    On voit bien ce qu’il prépare, ça s’appelle encerclement !
    Et puis juste après, viendra la phase du harcèlement !
    Tiens les voilà qu’ils se moquent, sourions leur gentiment !
    On répond pas, on provoque, accueillons les poliment !
    Continuons à chanter malgré leurs ricanements !
    C’est là que nous les battrons, psycho-logiquement !
    Ah y’a tous ces gens qu’arrivent en soutien civiquement !
    Putain j’ai la gorge sèche, passe-moi de l’aliment !


    Couplet 8


    Oh la la, ça s’agite, c’est plus un pressentiment !
    Tous les cadres ont disparu, comme par enchantement !
    Ah voilà les CRS, ça va mettre du piment !
    Ils passent pas par hasard pour nous faire des compliments !
    Et y’a même pas une heure, il nous parlait de règlement !
    Il disait “on va s’entendre”, vous voyez bien qu’il nous ment !
    Y’a les pompiers, les ambulances, et tout le tremblement !
    On voit qu’il prévoit le pire, il croit plus au pourrissement !
    Il sait pas qu’il manipule une bombe à retardement !
    On est là et on y reste, surtout pas d’affolement !
    Je vous jure, cette affaire aura du retentissement !
    Le conflit social du siècle à l’écran prochainement !
    Tout le monde est alerté, et même le gouvernement !
    Ca débraye de partout, et y’a l’effet d’entraînement !
    Partout des gens se lèvent, ça sent le soulèvement !
    C’est la grève générale qui suit généralement !


    Refrain


    Couplet 9


    Il change un peu d’attitude, y’a un peu de flottement !
    Ils sont déstabilisés devant ce rassemblement !
    La foule nous multiplie les signes d’encouragement !
    Ils reprennent nos réponses, ça marche impeccablement !
    On se croirait à l’opéra avec ces applaudissements !
    Toutes les télés sont là, venues expressément !
    Même la presse nationale arrive avec empressement !
    Pour eux cette manif chantée, c’est de l’or manifestement !
    Et le fait qu’on improvise au fil des évènements !
    Au rythme de la musique et des faits également !
    D’autant que ce que nous chantons influe sur le déroulement !
    Fais passer les photocop’ de la liste des mots en -ment !
    Il faut se creuser la tête pour les caser habilement !
    Et pas placer deux fois le même, y’aurai plus d’amusement !
    Si y’en a plus, on en créera néo-logiquement !
    Et on pourra improviser jusqu’à perpétuellement !


    Couplet 10


    Regardez les, regardez-les, ils renoncent apparemment !
    Ah oui, ça bien ça, putain quel renversement !
    Et bien ça y’est, on a gagné, c’est un complet revirement !
    J’ai jamais vu de conflit réglé si rapidement !
    C’est fini, j’en reviens pas, j’en reviens pas, franchement !
    Sans gueulade, sans violence, réglé musicalement !
    Ca fait quand même huit jours qu’on tient le battement !
    Maintenant il va nous parler un peu plus honnêtement !
    Il va nous mentir encore, mais moins mensongèrement !
    Moi je veux bien qu’il nous mente s’il augmente friquement
    Jusqu’ici ce qu’il augmentait, c’était que le rendement !
    C’est un vrai scénario qu’on a écrit chanteusement !
    J’ai pas envie d’arrêter de chanter ce “il nous ment” !
    C’est devenu un réflexe respiratoirement
    Personne veut partir, jouons les prolongements !
    Ce refrain, il va l’entendre dans sa tête éternellement !


    Refrain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :