• Front de gauche : c’est l’humain d’abord

    Le candidat du Front de gauche, Serge Desbrosses, et sa suppléante Sylvie Lefèvre, sont venus à la rencontre des Autunois.  Photo J.-F. C. (CLP)

    Le candidat du Front de gauche, Serge Desbrosses, et sa suppléante Sylvie Lefèvre, sont venus à la rencontre des Autunois. Photo J.-F. C. (CLP)

     

    Mercredi soir, Serge Desbrosses, technicien territorial à la CUCM, candidat communiste du Front de gauche pour les prochaines élections législatives dans la 3 e circonscription de Saône-et-Loire et sa suppléante Sylvie Lefèvre, agent GrDF, sont venus à Autun, au quartier Saint-Blaise, rencontrer les militants du secteur pour discuter des grandes lignes du programme proposé par le Front de gauche.

    Pour cette première assemblée citoyenne dans l’Autunois, organisée sous la forme d’un café débat, le candidat a d’abord souhaité, a travers un large tour de table, connaître le ressenti et les attentes de la quinzaine de personnes présentes.

    Front de gauche : c’est l’humain d’abord

     

    Il a ensuite développé les valeurs qui sont chères au mouvement : partage des richesses et la lutte contre la précarité et l’insécurité sociale. « Il faut remettre l’humain au centre du débat ! C’est l’économie qui doit se plier aux besoins de l’humain, et non l’inverse », a-t-il prôné. Dans ses propos, le candidat a également pointé du doigt l’austérité « responsable de la récession » et la nécessaire reprise d’un contrôle public sur les banques.

    Il a conclu son intervention en développant les différents points du programme présenté par son mouvement.

    Front de gauche : c’est l’humain d’abord


     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :