• Est-il outrageant de traiter des patrons d'escrocs ?

    Si l'on s'en tient à la décision du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, c'est oui. Il vient en effet de condamner le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg pour avoir publiquement traité en 2011 les anciens membres de la direction de SeaFrance, une compagnie de ferries, d'«escrocs».

     

    Le député de Saône-et-Loire avait déclaré «On parle souvent de patrons voyous, là il s’agit d’une entreprise publique, c’est curieux... On ne fera pas de miracle, mais on peut dire à la SNCF que s’ils sont des incapables et qu’ils ont mis des escrocs à la tête de SeaFrance, ils vont l’aider à se relever». Ces propos avaient été repris dans La Voix du Nord du 27 septembre.

     

    Les dirigeants de SeaFrance s'étaient sentis offensés et avaient porté plainte. Et les salariés licenciés, ils ne sont pas eux offensés, humiliés, rabaissés ? Le comble est que la 17e chambre civile n’a pas retenu dans l’injure les termes d'«incapables» et de «patrons voyous», en revanche, elle a jugé que le terme «escrocs» était «incontestablement outrageant».

     

    Drôle de justice quand même qui fait la part belle à ces patrons voyous. Ceux de SeaFrance ne sont pas les seuls. La liste est longue, on peut y mettre ceux d'Unilever concernant Fralib (Thé Lipton), Mittal avec Arcelor, Petroplus, etc.

     

    Non seulement ces patrons agissent avec le mépris le plus total vis à vis des salariés licenciés, mais en plus il faudrait se garder de les traiter de ce qu'ils sont réellement. Non la lutte des classes existe bel et bien, nous ne sommes pas au pays des bisounours.

    http://jcoutant.over-blog.com/


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :