• Défense et le développement de l'Hôpital Public en Côte d'Or

    Communiqué de presse : 

    Pour la défense et le développement de l'Hôpital Public en Côte d'Or et pour l'accès de tous à
    la santé : Faisons front !

    Libres échangesCe qui se passe au CHU de Dijon , où l'Etat , le ministère de la santé se comportent en voleur et en menteur en refusant de verser les 10 millions d'euros prévus en 2010 , est dans la logique de casse de l'Hôpital Public dans toute la France ! Décidément ,ce gouvernement a décidé que les hôpitaux publics ne devaient pas avoir une bonne santé financière et les pousse au déficit ! Car ce qui s'annonce ,c'est encore un plan de retour à l'équilibre pour le CHU ce qui veut dire: affaiblir l'offre de santé publique , et réduire encore plus le personnel(les deux premiers s'étaient traduit par 65 puis 135 postes supprimés ) C'est l'application dévastatrice pour les services publics de la RGPP:(Réduction Générale des Politiques Publiques )! C'est inadmissible pour le personnel , et pour les usagers !Ce n'est pas d'un 3è plan de retour à l'équilibre budgétaire dont a besoin le CHU , mais du respects des engagements (déjà insuffisants de ce gouvernement ) et de recettes nouvelles! 
    Et ce n'est pas aux collectivités locales , étranglées financièrement de mettre la main à la poche pour payer les équipements, tel que le scanner de l'hôpital de Chatillon payé par plusieurs communes du canton ! 

    Qu'on ne nous fasse pas croire que l'Agence Régionale de Santé n'est dans cette logique de casse de la santé publique ! Ce nouvel outil , anti-démocratique ,mis en place par Sarkozy et Bachelot avec la loi HPST,a pour but de livrer la santé publique au privé et de remettre en cause les principes d'une Sécurité sociale solidaire . 
    La Générale de Santé, elle, se porte bien, puisqu'elle fait construire une grande clinique sur Dijon , sans se préoccuper des conséquences pour une partie de la population ; et qu'elle verse toujours des dividendes à ces actionnaires , grâce à la sécurité Sociale ,donc aux cotisations des assurés ! Et si on taxait ses profits pour le pot commun « Santé publique « ? 

    La baisse du budget de l'EHPAD public de Champmaillot est tout aussi inadmissible alors que le Président Sarkozy annonce à tout va que la question de la perte d'autonomie est une question primordiale à traiter . Alors oui , que le débat annoncé soit ouvert réellement avec tous les acteurs concernés ! 
    En Côte d'Or ,qui a t-il derrière les annonces de regroupement de plusieurs hôpitaux de proximité dans le nord du département (Saulieu , Vitteaux ,Alise ..) ? Plus de réponse aux besoins de santé de la population ou plus de « rationnalisation /restriction « ? 
    Les conséquences de la fermeture de la maternité de Châtillon sur Seine, en 2008, c'est, entre autre,faire prendre des risques aux mères et aux nouveaux nés, comme cela vient de se passer cette semaine, où une femme a accouché dans sa voiture sur le trajet Châtillon-Semur. 

    La situation de l'Hôpital et de la santé publics mis en grand danger par la droite et les intérêts privés nécessite au delà des interpellations individuelles auprès du Ministre X. Bertrand , une mobilisation de tous : usagers, professionnels, syndicats, élus , associations ; construisons -là ensemble pour le 2 avril 2011,journée nationale d'action à l'appel de plusieurs organisations. La fédération de Côte d'Or du PCF est disponible pour réussir cette mobilisation, comme elle est favorable à créer les conditions pour que des rencontres régionales de la Santé s'organisent en Bourgogne . 

    Dijon le 18 février 2011

    Pour la Fédération de Côte d'Or du PCF
    Annie Chevalier
    responsable Santé-Protection sociale




    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :