• Croissance : un rebond d’un point

    Théorie marxiste

    Une accélération de la croissance économique au premier trimestre 2011 en France a créé la surprise ce matin. Un point de croissance, c’est plus que les prévisions annonçaient. Cette croissance est selon les économistes portée par l'investissement, la consommation et la reconstitution des stocks des entreprises. Une bonne nouvelle assurément, à tempérer toutefois. Elle ne serait que temporaire, un simple rebond, c’est ce que l’explique Alexander Law (Xerfi). Un freinage est à prévoir dès le deuxième trimestre". Selon lui, les périls annoncés sont l'inflation (prévue à 2,6% pour 2011) qui grignote le pouvoir d'achat, la flambée des cours du pétrole et des matières premières, le yo-yo de l'euro... Conclusion, selon Xerfi, la croissance sur l'année 2011 ne dépassera pas 1,7%. Ce matin, l'Insee a confirmé ce point de croissant, et a annoncé 58.800 emplois nets créés au premier trimestre dans le secteur marchand, une progression de 0,4%. L'Insee a confirmé aussi que la plupart des composantes de la croissance - mis à part le commerce extérieur - étaient orientées à la hausse au premier trimestre. Dans la zone euro, la croissance économique suit le même mouvement au premier trimestre, à 0,8% après seulement 0,3% les deux trimestres précédents, selon des données publiées vendredi par l'office européen des statistiques Eurostat. L'Allemagne, la première économie d'Europe, affiche pour janvier-mars une expansion de 1,5%. Du côté des mauvais réusltats, on trouve la Grande-Bretagne (+0,5%), l'Espagne (+0,3%) et l'Italie (0,1%).

    Pour aller plus loin : Réfléchir sur les crises pour trouver une alternative au capitalisme

    Pouvoir d'achat: la prime aux gesticulations


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :