• Courrier de notre camarade Corinne BECOURT, Membre du Conseil National du PCF

    Courrier de notre camarade Corinne BECOURT, Membre du Conseil National du PCF à Gérard Brunnel sécrétaire fédéral de l’Aisne

    1112011

    Corinne Bécourt, section de Saint-Quentin, membre du du Conseil départemental de l’Aisne et du Conseil national du PCF

    Gérard Brunel, secrétaire départemental du PCF 02

    Saint-Quentin, 28 octobre 2011 

    Cher camarade,

    J’ai été destinatrice avec surprise d’un courrier électronique provenant de la Fédération du PCF de l’Aisne m’invitant à rejoindre un proclamé «Réseau citoyen pour le Front de gauche ».

    Libre à des « personnalités », se cooptant entre elles en bonne compagnie, de lancer un appel pour constituer « un cadre dans lequel il serait possible d’adhérer directement au Front de gauche » au nom de vagues options de « gauche ».

    Je retrouve logiquement parmi les noms des signataires beaucoup de ces « personnalités » qui jugent publiquement, depuis longtemps, la « forme parti communiste » dépassée, rejoignant l’idéologie dominante. Toute leur pseudo « radicalité » se retrouve dans la condamnation de l’histoire et des positions fondamentales du PCF.

    Depuis des années, cette « petite gauche » met des bâtons dans les roues des militants qui font vivre leurs cellules et leurs sections du Parti.

    Tout cela, c’est leur droit. Je ne m’étonne pas qu’ils se sentent à l’aise dans le Front de gauche, derrière une personnalité socialiste, mitterrandienne et maastrichienne.

    Mais je ne peux pas admettre que ma fédération du PCF fasse de la publicité à cette opération politicienne. A ce que je sache, il n’a jamais été décidé de faire la promotion auprès des communistes d’une organisation parallèle, encore moins de débaucher des membres du Conseil départemental.

    Espérant qu’il s’agit d’une erreur de secrétariat ou d’une mauvaise manipulation informatique, je te prie d’apporter un correctif auprès de tous les adhérents qui auraient reçu ce mail pour les rassurer et leur affirmer qu’en aucun cas la Fédération du PCF de l’Aisne ne s’inscrit dans la recomposition politique que ce texte appelle de ses vœux.

    En revanche, il serait très profitable au dynamisme de notre Parti que nos actions, celles des militants, des cellules et des sections – je pense à nos actions pour le logement et contre les expulsions à Saint-Quentin – soient relayées dans la Fédération au bénéfice de toutes nos luttes.

    Bien fraternellement,

    Corinne

    extrait  : “Réseau citoyen pour le Front de gauche

     

    C’est pourquoi, membres ou non de partis ou d’autres organisations démocratiques, nous souhaitons aller au-delà d’un soutien au Front de gauche pour en devenir pleinement parties-prenantes. Les responsabilités des partis constitutifs du Front de gauche sont essentielles. L’une d’elles, à notre sens, est de faire en sorte que soit créé le cadre qui nous permettra de nous lancer dans la bataille. Un cadre auquel il sera possible d’adhérer directement sans autre condition que de partager les objectifs fondamentaux du Front de gauche. 

     

    .
    > Gérard Alezard (syndicaliste), Nils Andersonn (militant associatif), Ariane Ascaride (comédienne), François Asensi (député-maire de Tremblay-en-France), Gérard Aschiéri (syndicaliste), Jacques Blin (militant associatif), Bernard Bloch (comédien, metteur en scène), Gérard Boulanger (Avocat), Magyd Cherfi (artiste), Patrice Cohen-Séat (président d’Espaces-Marx), Pierre Concialdi (économiste), Jacques Cossart (économiste), Claude Debons (syndicaliste), Bernard Defaix (militant pour les services publics), Sophie de La Rochefoucauld (comédienne), Valérie de Saint Do (journaliste), Christian Digne (journaliste), Jean-Michel Drevon (syndicaliste), Jean-Michel Ducomte (avocat), Helène Franco (magistrate), Robert Guédiguian (cinéaste), Jeannette Habel (Universitaire), Alain Hayot (sociologue, conseiller régional PACA), André Jaeglé (scientifique)), Madeleine Jaeglé (cadre de soins), Gisèle Jean (syndicaliste), François Labroille (conseiller régional IdF), Richard Lagache (éditeur), Frédéric Lebaron (sociologue), Didier Le Reste (Syndicaliste), Philippe Maingault (militant associatif), Roger Martelli (historien), Anne Mesliand (syndicaliste universitaire, conseillère régionale PACA), Claude Michel (syndicaliste), Gérard Mordillat (écrivain), Dominique Noguères (militante associative), Jacques Lerichomme (syndicaliste, Conseiller régional PACA), Claude Mazauric (historien, professeur émérite), Simone Mazauric (philosophe et historienne des sciences, professeure émérite), Alain Obadia (membre du Conseil économique, social et environnemental), Laurence Paché (Conseillère régionale du Limousin), Michel Pinçon (sociologue), Monique Pinçon-Charlot (sociologue), Sophie Ponthieux (économiste), Jacques Ralite (sénateur), Jacques Rigaudiat (économiste), Michel Rousseau (militant associatif), Jean-Louis Sagot-Duvauroux (philosophe, homme de théâtre), Marie-Jean Sauret (psychanaliste), Georges Séguy (syndicaliste), Jean-Christophe Sellin (Conseiller municipal de Toulouse), Evelyne Sire-Marin (magistrat, militante associative), Francis Sitel (responsable de revue), Juliette Triicot (juriste), Marcel Trillat (journaliste, réalisateur), Louis Viannet (syndicaliste), Marie-Christine Vergiat (députée européenne), Marie-Pierre Vieu (éditrice), Louis Weber (syndicaliste), Serge Wolikow (historien), Francis Wurtz (député européen honoraire), Malika Zédiri (militante associative).yann brossat…

    http://pcfsaintquentin.unblog.fr/


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :