• Cantonales 2011

    Image

    REUSSIR NOTRE DEPARTEMENT

    RESPECTER ET ENTENDRE SA POPULATION

    Une nouvelle majorité de gauche au Conseil général, porteuse des exigences les plus fortes !

    Cet enjeu est au cœur des élections cantonales des 20 et 27 mars 2011. L'ambition des communistes et de leurs élus au sein du Front de Gauche est de constituer une nouvelle majorité de gauche qui porte une grande ambition démocratique.
    C'est maintenant que cela commence avec chacune et chacun de nos candidats dans leur canton. Notre département a besoin de ce souffle pour se rassembler avec tous les habitants, dans leur diversité, pour faire face aux mauvais coups de la droite au pouvoir, du Nouveau Centre à l'UMP. Notre département a besoin de se retrouver pour faire vivre dans chacun de ses cantons renouvelables le débat citoyen qui donne de l'ampleur à leurs aspirations, leurs exigences, leurs luttes.
    Et après ? Rien ne se fera sans l'avis, la contribution, la co-décision des habitants, des salariés, des jeunes. Rien de ce qui est essentiel au développement de l'ensemble du territoire ne se décidera sans associer les collectivités locales et leurs élus, les institutions sociales et économiques, les forces vives et associatives du département.
    Nous susciterons de grands débats publics sur tout ce qui concerne la vie de notre département : Etats généraux de l'école, assises de la santé, Assemblée générale sur les transports…
    Avec nous, les femmes, les hommes, les jeunes garderont la parole de bout en bout car nous refusons toute activité solitaire du pouvoir. Pour nous, l'exercice du pouvoir consiste à entretenir une relation quotidienne avec les citoyens pour décider avec eux des
    meilleurs choix à opérer au service du plus grand nombre.
    Une nouvelle majorité de gauche, avec les communistes et le Front de Gauche, pour que le Conseil général soit un point d'appui à leurs luttes et contribuent à transformer leurs mécontentements en constructions alternatives. La droite au pouvoir, celle de Sarkozy et Fillon, soumise aux choix du MEDEF, tape fort sur le peuple afin que celui-ci paye, sans broncher, la crise qu'ils ont eux même produite. Pendant ce temps là, l'argent coule à flots pour les actionnaires du CAC 40. Les privilégiés de la bande du Fouquet's arrangent leurs affaires entre amis. Sarkozy et Fillon branchés sur la fréquence radio de la bourse se plient à la moindre de ses demandes.
    Les banques qui spéculent sont au bord du gouffre ? Pas de problème ont débourse 350 milliards d'euros tout de suite ! Les riches payent trop d'impôts ? Pas de problème on supprime l'impôt sur les grandes fortunes ! Les services publics entravent la marche conquérante des marchés porteurs de nouveaux profits ? Pas de problème on organise l'asphyxie des collectivités locales par le transfert de compétences non compensées financièrement ! Les retraites spolient nos profits ? Pas de problème on transforme le système solidaire par répartition en donnant un coup de pouce aux assurances privées.
    Plus largement, pour satisfaire les marchés financiers dans le cadre libéral de l'Union Européenne, et avec l'appui du FMI, c'est l'austérité assurée pour les populations : recul du pouvoir d'achat, travail maltraité, licenciements boursiers et précarité, inégalités hommes / femmes à l'entreprise, seniors exclus du monde du travail tandis que les jeunes frappent à la porte, fonctionnaires et services publics sacrifiés….. Arrêtons-là, la coupe est pleine ! Cette politique est insupportable il faut lui donner une bonne et vraie gauche !

    Notre premier objectif est clair : battre la droite sur le terrain, ses idées comme ses candidats.

    Mais soyons clairs, face aux difficultés rencontrés par nos concitoyens, il faut que le Conseil général fasse des choix de gauche. Vraiment à gauche.
    Dans ce contexte soyons persuadés qu'un véritable espace politique existe pour donner à voir d'autres possibles. Sept millions de personnes se sont opposés à la contre réforme des retraites. Chemin faisant, dans le débat et la lutte, les consciences se sont ouvertes à un haut niveau d'exigences, d'audace et d'ambition pour notre pays. C'est aussi cela qu'ils attendent pour notre département.
    Nos candidates et nos candidats présentés ou soutenus par le PCF et le Front de gauche sont, dans leur singularité, d'ors et déjà à pieds d'œuvre afin de porter haut et fort cet espoir. Avec cette première ébauche de propositions que nous livrons au débat de tous, le débat électoral conquérant peut s'engager pour enrichir notre envie de changement. Je suis convaincu que tous les militantes et militants communistes, leurs amis, les soutiens de nos candidats sauront, avec courage et détermination, trouver la force et la conviction de bâtir une nouvelle majorité de gauche au Conseil général.

    Des exigences fortes !

    Contre le chômage et la précarité, mettons l'emploi et la formation au cœur de l'ambition économique !


    Concrétisons une véritable ambition de réussite scolaire pour tous les jeunes


    Face à la crise et à ses conséquences pour les familles, faisons du Département un rempart social pour ses habitants !


    Portons un projet départemental de haut rang pour la culture et la création artistique


    Pour nous, un toit, c’est un Droit ! Pour nous, un toit c’est un projet de vie !


    Confortons nos ambitions écologiques pour notre département


    Pour un aménagement harmonieux, pour des déplacements facilités, accélérons le développement des transports publics !


    Pour inventer du neuf, impulsons un renouveau démocratique !


    Pour un service public départemental de qualité et des politiques publiques innovantes pour tous


    Reconquérir une autonomie fiscale et des moyens financiers !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :