• Ça sent la saumure

    12-06-14--Titanic-banquiers.JPG

     

    C'est l'ami Berthold qui disait qu'il fallait savoir mettre de la distanciation en toute chose pour mieux la prendre à bras le corps.

    La crise qu'ils nomment "de la dette" pour ne pas avoir à subir le vrai qualificatif de "crise de la spéculation pour sur-accumuler" nous permet de mettre en pratique la démarche.


    Si on en croit les Zotorités Zéconomiques, ces salauds de chypriotes (qui ont besoin de 5 milliards d'€uros pour échapper à la chute des dominos que la partie grecque de cette vague spéculative leur fait dégringoler sur leurs côtes) préféreraient se tourner vers la chine que vers l'UE.

     

    Au passage, les "salauds" en question, échaudés par la façon dont l'UE fait preuve d'une inertie emblématique au sujet de la partition de l'Ile et l'annexion forcée par la Turquie, ont quelques raisons de douté de l'intérêt de cette UE pour aider à leur développement…pour n'en rester qu'à cette facette du problème chypriote. Bref refuser de payer le bourreau pour continuer à vivre en se tournant vers d'autres horizons est un crime pour la BCE ( et si nous reparlions souveraineté populaire ?)


    Selon les mêmes Zéconomiques Zotorités, ces foutraques de français doivent accepter de serrer la ceinture en attendant l'austérité pour rester dans les normes des 3% de déficit public (environ 5 milliards d'€uros à trouver). Rappelons au passage que ces 3% ne relève d'aucune théorie économique même libérale mais ne sont que l'expression médiatisée d'un argument idéologique inventé de toute pièce pour faire accepter aux peuples les politiques d'austérités en usant de ce cosmétique.


    Les mêmes ZoZos annoncent qu'ils vont injecter 100 milliards des mêmes sésames dans les banques espagnoles pour les consoler de s'être fait prendre dans la bulle spéculative et les choix des promoteurs du "bronze cul" qui ont mis sur la paille 25% de la population espagnole.


    Mais, et c'est là qu'ils deviennent admirables, c'est que ces milliards (100 officiels en plus des autres Zoficiels déla transfusés sans compter, disent les Zexperts, les "X" milliards Zofficieux Zà venir), ils en on tant donné à tire larigot qu'ils n'ont pas un liard dans les tiroirs et donc ils organisent un système de circulation des fonds sur un modèle assez exotique.


    Celui-ci se situe à mi chemin entre ce qui a mis Madoff à l'ombre pour une durée prolongée et conduit l'épicier voisin de La canaille dans ses jeunes années à un séjour de plusieurs mois à la Santé.


    Nos doctes commissaires et la direction de la BCE font de la cavalerie.


    Un vrai cadre très noir de cette saumure financière, qui ne manque pas de sel mais va vite sentir la cague pour les peuples.


    Avec un peu de chance …si on peut ainsi le dire…le prix Nobel d'économie sera prochainement remis au parloir de la prison de Stockholm. 

    http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2011/09/euro.jpg

    Par canaille le rouge


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :