• Afrique du Sud : le parquet suspend l'inculpation pour meurtre des grévistes de Marikana

    120903-rassemblement-a-la-mine-marikana-le-23-aout.jpg

    Rassemblement à la mine Marikana, le 23 août, après les funérailles des victimes

     

    Le parquet sud-africain a annoncé, dimanche 2 septembre, qu'il allait suspendre l'inculpation pour meurtre de 270 grévistes arrêtés après la fusillades de la mine de Marikana le 16 août. Ces grévistes avaient été inculpés jeudi pour le meurtre de 34 de leurs camarades abattus par la police.
     

    Cette inculpation quelque peu surréaliste se fondait sur une clause technique de la loi prévoyant que soient inculpées de meurtre toutes les personnes arrêtées sur le site d'une fusillade impliquant la police, que les victimes soient des policiers ou non.

    Cette inculpation avait provoqué une vague d'indignation : le magistrat se serait appuyé sur une clause d'une loi antiémeute remontant à 1956, et jamais réécrite depuis. Plusieurs juristes se sont dits surpris de l'utilisation d'une loi datant du régime de l'apartheid. Le ministre de la justice a, quant à lui, demandé des explications.

     

    source: lemonde.fr (02/09/2012)


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :