• A quelques jours de la Conférence sociale

    A quelques jours de la Conférence sociale, le Président de la République décide : la durée de cotisation sera allongée

    Rapport Moreau-Hollande

    s'informerDimanche, à quelques jours de la Conférence sociale qui se tient ces jeudi et vendredi, le Président de la République s’exprimant sur M6 impose un paramètre : la durée de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein sera allongée. "Dès lors que nous vivons plus longtemps, notre durée de cotisation doit suivre (…) pour le moyen et long terme" a t-il expliqué.

    Les salariés qui voudront prendre leur retraite "comme avant" subiront "une décote", c’est à dire une réduction de leur pension – la décote est aujourd’hui fixée à 1,25% par trimestre manquant au moment de l’âge de départ pour la retraite du régime général (1% pour les complémentaires). Sinon, pour avoir leur retraite au taux antérieur, les salariés devront augmenter leur durée de travail d’autant.

    Le rapport Moreau préconise d’augmenter la durée de cotisation de deux ans et demi, soit 10 trimestres de travail de plus pour les salariés ou 12,5% de moins de pension du régime général pour les nouveaux retraités.

    Réforme des retraites : les syndicats avancent leurs positions, dans le cadre de la concertation.

    Rapport Moreau-CGT-FO

    A quelques jours de la conférence sociale, et de la concertation sur une nouvelle réforme des retraites, les syndicats annoncent leurs positions.

    La CFDT a rappelé vendredi, le projet qu’elle soutiendra "activement ". Favorable à une "réforme de fond" des retraites, elle juge que la durée de cotisation est "le paramètre le plus juste" et "la poursuite de l’harmonisation des régimes est souhaitable ".

    De son côté, la CGT a qualifié les mobilisations de ces dernières semaines de "fort avertissement" révélant "la disponibilité des salariés à agir ensemble. Ils veulent maîtriser et contrôler leurs conditions de vie et de travail". Le syndicat s’engage à créer " les conditions d’un mouvement d’ampleur nationale contre l’austérité et pour un changement de cap en France et en Europe ".

    Pour sa part, Force ouvrière qualifie les mesures préconisées d’  " écrasantes et inacceptables". Pour FO le rapport « s’inscrit dans la logique d’austérité "recommandée" par la Commission européenne » et plus précisément, « ces propositions inscrivent le social et la retraite comme variables d’ajustement d’une politique économique rigide et restrictive ».

    Le 19 juin, veille de la conférence sociale, ces syndicats iront, ensemble, avec la secrétaire générale de la Confédération européenne des syndicats (CES) discuter, avec François Hollande, du conseil européen des 27 et 28 juin « qui doit examiner une feuille de route pour une dimension sociale de l’Union économique et monétaire ».

    http://parti-ouvrier-independant.fr/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :